Montréal bat D.C. United 1-0 et se concentre sur la première place du classement

MONTRÉAL – Le CF Montréal aura tout à jouer le jour de la décision, n’étant qu’à deux points de la première place de la Conférence de l’Est après une victoire nerveuse de 1-0 sur D.C. United samedi soir.

Un but contre son camp de Donovan Pines a fait la différence entre Montréal (19-9-5) et United (7-20-6), qui a subi sa 20e défaite de la saison en Major Soccer League.

Montréal a immédiatement pris les devants, dictant le rythme, dominant la possession du ballon et se créant une occasion en or dès les 10 premières minutes. Lassi Lappalainen était parfaitement servi et contournait le gardien, mais manquait le filet grand ouvert.

United commençait à s’installer dans un bloc bas, empilant la défense avec deux rangées de quatre joueurs. C’est une stratégie que beaucoup d’équipes ont utilisée au Stade Saputo, avec un certain succès.

« Nous avons fait un bon travail en contrôlant le tempo pendant la majorité du match », a déclaré l’entraîneur-chef de Montréal, Wilfried Nancy. « Lorsque vous êtes en mesure de contrôler le rythme du ballon, c’est la façon la plus facile de tuer le mouvement de l’adversaire. Nous jouons bien contre toutes les équipes qui jouent avec un bloc bas (ici), c’est juste une question de finition. »

United avait un certain succès en repoussant les attaques de Montréal et avait même quelques tirs sur le gardien montréalais James Pantemis. Cependant, ils ont été punis pour s’être aventurés vers l’avant juste trois minutes avant la mi-temps.

Suite à une chevauchée, Zachary Brault-Guillard a joué un centre dangereux que Donovan Pines a dévié.

Lire aussi:  Judo Canada adhère au programme du gouvernement fédéral pour un sport sans violence

A la recherche d’une égalisation, D.C. commençait à presser de plus en plus haut sur le terrain et trouvait sa meilleure occasion de la mi-temps à 15 minutes de la fin. Benteke était à l’origine d’une balle en profondeur parfaite, obligeant Pantemis à effectuer un nouvel arrêt.

Une minute plus tard, Ismaël Koné était lancé sur le but et obtenait un penalty après avoir été mis à terre par Pines, qui était expulsé. Torres s’avançait pour tirer le coup de pied de réparation, mais sa tentative était rejetée sur la gauche du gardien.

« Il n’est jamais facile de garder l’avantage, surtout dans ce championnat, et tuer le match est quelque chose que nous devons mieux faire », a déclaré Koné. « Ceci étant dit, nous avons bien fermé la porte sur eux et nous avons su limiter leurs chances et nous avons bien géré cette pression. »

Jackson Hopkins, de D.C. United, à gauche, met la pression sur Joel Waterman, du CF Montréal, pendant la deuxième mi-temps d'une action de soccer MLS à Montréal, le samedi 1er octobre 2022.

Trois minutes seulement avant la fin du match, il semblait que D.C. avait trouvé l’égalisation lorsqu’une frappe de l’extérieur de la surface a finalement battu Pantemis, mais le but a été rappelé en raison d’un hors-jeu.

S’accrocher à l’avance a toujours été un point sensible pour Montréal, qui a manqué les séries éliminatoires de l’an dernier pour cette même raison. Bien que la fin du match ait été relativement chaotique, l’obtention de trois points est devenue une caractéristique de l’amélioration significative des points de l’équipe par rapport à la campagne précédente.

« Nous devons nous pencher sur cette solidité – nous assurer de mettre les matchs hors de portée lors des séries éliminatoires « , a déclaré Rudy Camacho. « Nous avons continué à jouer notre jeu et à chercher ce deuxième but. Oui, nous avons fini par encaisser un but, mais heureusement il a été écarté, mais c’est quelque chose que nous devons travailler. »

Lire aussi:  Les ventes de maisons à Montréal ont chuté de 20 % depuis août 2021 : Association immobilière du Québec

Avec la défaite de l’Union de Philadelphie 4-0 contre le Charlotte FC, Montréal se dirige maintenant vers le jour de la décision avec une chance d’obtenir la première place de la Conférence Est et un bye au premier tour des séries éliminatoires.

Les deux équipes termineront leur saison régulière le 9 octobre alors que Montréal se rendra à South Beach pour affronter l’Inter Miami, tandis que D.C. accueillera le FC Cincinnati.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 1er octobre 2022.

A propos de Fleury 3645 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*