Ce jeudi 16 avril, les Wissoussiens sont invités à assister à une réunion publique concernant le devenir de leur commune. Le but étant de présenter les différentes alternatives qui se présentent à Wissous dans le choix de sa future agglomération.

En attendant la mise en fonction du schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) prévue au 1er janvier 2016, les collectivités territoriales concernées peaufinent le projet. Si certaines intercommunalités commencent à se mettre d’accord sur les modalités engendrées par une fusion de deux communautés d’agglomération, quelques communes sont encore dans le flou le plus total. En Essonne, des communes comme Verrières-le-Buisson sont en attente de clarification de leur situation.

C’est aussi le cas pour Wissous qui doit encore se prononcer sur le nom de l’intercommunalité qu’elle pourrait rejoindre. Deux choix se présentent à la commune. Tout d’abord celui d’une intégration au bloc formé par la communauté d’agglomération d’Europ’Essonne (CAEE) et celle du Plateau de Saclay (CAPS). L’autre option consiste à un rapprochement avec les Portes de l’Essonne (CALPE), qui à terme, devraient fusionner avec la Métropole du Grand Paris (MGP).

Afin de se faire une idée, la population est conviée ce jeudi 16 avril pour une réunion publique au cours de laquelle la commission extra-municipale MGP, qui se charge du dossier, présentera les différentes options. Pour se faire, de nombreux élus locaux seront présents pour répondre aux questions des Wissoussiens, comme Robin Reda (président CALPE), Vincent Delahaye (président CAEE) ou encore Michel Bournat (CAPS). La réunion publique sera ensuite suivie d’une consultation populaire organisée par la Municipalité le dimanche 3 mai dans tous les bureaux de vote habituels de 8h à 20h.

La réunion publique se tient ce jeudi 16 avril, à la salle des fêtes de Wissous à partir de 20h.