Une partie de la N7 et une nouvelle voie corbeil-essonnoise vont prendre le nom d’avenue Serge Dassault. La délibération a été proposée en conseil municipal ce lundi soir.

« La ville de Corbeil-Essonnes souhaite rendre un hommage et exprime sa reconnaissance aux deux précédents maires [de la ville] qui, par la longévité de leurs mandats et l’exceptionnelle richesse de leur bilan, ont marqué d’une empreinte indélébile notre histoire et ont contribué à façonner le caractère propre et l’identité de notre commune. Dans cet esprit, la municipalité souhaite attribuer leur nom à des artères importantes de la ville » : la délibération proposée et votée (sauf par l’opposition) ce lundi soir au Conseil municipal de Corbeil-Essonnes fera date.

Le nom de Serge Dassault est proposé pour rebaptiser une partie du boulevard Jean Jaurès (N7) ainsi que la nouvelle voie en construction sur la Montagne des glaises. Maire de 1995 à 2008, l’industriel et sénateur UMP est présenté dans la délibération comme ayant « fortement soutenu » les projets de rénovation urbaine de la ville ainsi que la construction du nouvel hôpital Sud-francilien. « Serge Dassault a également créé en 1991, une fondation dont deux établissements se trouvent sur notre commune, afin de venir en aide aux personnes adultes en situation de handicap et à la recherche médicale » indiquent les services de la ville.

Plusieurs lieux symboliques auront donc bientôt leur adresse « avenue Serge Dassault », comme le lycée de Corbeil, ainsi que l’hôpital sud-francilien. Il a aussi été proposé aux élus de modifier le nom de l’avenue du Président Salvador Allende et de la dénommer avenue Roger Combrisson. Né en 1922 et décédé en 2008, il fut maire PCF de 1959 à 1992, et « réalisa plusieurs équipements publics » précise la mairie.