Les élections au Québec : Le vote anticipé double presque par rapport aux dernières élections

MONTRÉAL – Le pourcentage d’électeurs québécois qui ont voté par anticipation a presque doublé par rapport aux dernières élections, a indiqué lundi le bureau des élections de la province.

Environ 13 pour cent des électeurs admissibles ont voté dimanche – le premier de deux jours de scrutin anticipé – en hausse par rapport à environ sept pour cent après le premier jour de scrutin de l’élection de 2018, selon Élections Québec.

Sept des 10 circonscriptions qui ont rapporté les plus hauts taux de participation dimanche se trouvaient dans la grande région de Québec – où la Coalition Avenir Québec sortante fait face à un défi de la part des conservateurs dirigés par Éric Duhaime.

Le taux de participation élevé dans la région est de bon augure pour les conservateurs, car les gens qui sont motivés à voter sont souvent des gens qui veulent un changement de gouvernement, a déclaré M. Duhaime aux journalistes lundi à Laval, en banlieue de Montréal.

« Quand nous voyons qu’il y a beaucoup de gens qui participent, nous pensons que c’est un bon signe », a déclaré M. Duhaime.

« Nous pensons que plus de gens participent signifie que les gens cherchent un changement ».

Mais le chef des conservateurs a déclaré que malgré les chiffres élevés des sondages – les conservateurs obtiennent entre 16 et 19 % selon les sondages – son parti n’est pas assuré de remporter un seul siège dans la législature de 125 sièges en raison de la répartition du vote et du fait qu’il y a une course serrée à quatre entre les quatre principaux partis d’opposition.

Lire aussi:  Le présumé espion chinois travaillant pour Hydro-Québec est libéré sous caution

Pendant ce temps, deux des principaux chefs de parti du Québec se rendaient lundi dans la région des Îles-de-la-Madeleine, qui est en mode nettoyage après avoir été frappée par la tempête post-tropicale Fiona.

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a visité la chaîne d’îles de l’est du Québec pour voir si son parti pouvait faire quelque chose pour aider. Il a déclaré aux journalistes que les efforts de rétablissement semblaient bien engagés, mais il a ajouté que les Québécois frappés par des catastrophes naturelles dans le passé n’avaient pas reçu le soutien dont ils avaient besoin.

Le chef de la CAQ, François Legault, doit visiter la circonscription des Îles-de-la-Madeleine plus tard dans la journée. Son parti espère ravir la circonscription au PQ, où le député sortant, Joël Arseneau, fait face à un défi de taille de la part du maire local bien connu et candidat de la CAQ, Jonathan Lapierre.

La chef libérale Dominique Anglade a déclaré lundi que son parti est le mieux préparé à faire face à une récession, accusant la CAQ de ne pas avoir anticipé la crise de l’inflation et d’avoir du mal à reconnaître le problème persistant de la pénurie de main-d’œuvre. S’adressant aux journalistes à Montréal, elle a promis 4 milliards de dollars pour les infrastructures d’éducation, dont 500 millions pour améliorer la ventilation dans les écoles.

Mme Anglade a indiqué qu’elle se rendra également aux Îles-de-la-Madeleine avant le jour des élections, le 3 octobre.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 26 septembre 2022.

Lire aussi:  Les Alouettes visent la première place dans l'Est de la LCF avant le match de fin de saison contre les Argos.
A propos de Fleury 3600 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*