Le maire de Draveil et leader de l’UMP 91 arrive en tête sur le canton de Draveil avec 37.68% des voix. Il affrontera au second tour les candidats PS-écologistes qui se qualifient avec 28,50% des suffrages. Les Draveillois ont quant à eux connu une étonnante journée de vote.

Dans sa ville, Georges Tron réunit presque 49% des suffrages. En binôme avec Aurélie Gros, il se place en tête de ce premier tour sur le canton de Draveil, avec une avance de neuf points sur le binôme Jean-Marc Pasquet et Rachida Ferhat, soutenu par la majorité PS-EELV. Le leader de l’UMP 91 se montre satisfait de pointer en tête, et se dit « confiant » pour dimanche prochain, bien que le scrutin reste selon lui « ouvert ». « Nous ferons le maximum pour le second tour » a assuré pour sa part Jean-Marc Pasquet.

Parmi les autres forces en présence, le FN réalise 19,45% des suffrages. Philippe Olivier, sous la bannière de Debout la France, atteint 13,69%. Pour Georges tron, le constat est amère : « le total du bloc d’extrème-droite est élevé, à 32% » analyse-t-il, comme pour mieux rappeler sa défiance vis-à-vis des candidats de Nicolas Dupont-Aignan.

Ce scrutin aura en tout cas été bien particulier sur le canton, dans lequel les électeurs n’auront finalement eu le choix qu’entre quatre bulletins de vote, au lieu de six initialement prévus. Dominique Leuliet et Fabienne Sorolla, candidats anti-Tron déclarés, ont décidé à quelques jours du vote de ne pas proposer leurs bulletins. D’autre part, la liste PCF a finalement retiré ses bulletins, après la découverte d’une condamnation de son candidat pour pédophilie.