Ouragan Fiona : des militaires vont être déployés en Nouvelle-Écosse pour aider au rétablissement ; alors que la tempête frappe Terre-Neuve, une femme est secourue après avoir été emportée par les eaux ; dégâts dans l’est du Québec.

Ouragan Fiona : les dernières nouvelles du Canada atlantique | The Star

« , « heading » : » », « fullWindow »:false, « fullBleed »:false, « showFullBleedOnMobile »:false, « headColor » : » », « type » : « html5mobile », « textColor » : » », « mobileImageUrl » : » », « bgColor » : » », « imageUrl » : » », « registeredOnly »:false, « linkUrl » : », « aodaTitle » : »Twitter timeline », « internalScroll »:false, « displayStyle » : « small-up »},{« text » : » »Il y a beaucoup d’obstacles sur le chemin, il y a des arbres, il y a des pierres, il y a des débris qui se sont envolés », a déclaré samedi le maire adjoint Richard Leblanc. « Il y a des débordements, des inondations… on vous demande d’éviter tout déplacement. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Les responsables locaux ont également demandé aux habitants de limiter leur consommation d’eau potable en raison des problèmes d’électricité sur l’île, par mesure de précaution, a indiqué M. Leblanc. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « textBreakPoint », « insertAt » : « contentMiddleBreakPoint »},{« type » : « ad », « heading » : « ARTICLE CONTINUES BELOW », « name » : « ArticleSecondBigBox », « display » : « medium-down », « pos » : « 2 », « interstitial »:true, « sizes » :[[300,250]]},{« text » : « Les responsables municipaux auront une meilleure idée des dégâts lorsqu’ils visiteront la région dimanche, a déclaré M. Leblanc. Il a déclaré que vingt-deux personnes ont été forcées de quitter leur maison, tandis que six autres ont trouvé refuge chez d’autres personnes. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « articleRelatedInlinePrimary »},{« text » : « M. Legault a déclaré que la province offrirait une aide financière aux personnes qui ont subi des pertes matérielles, mais que l’important maintenant est que les gens soient en sécurité. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Je veux quand même rassurer les Québécois qui vivent là : on va s’assurer d’avoir un programme pour combler la différence, pour tout ce qui n’est pas assurable par les assurances régulières », a dit M. Legault. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Legault était accompagné de la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault, qui pourrait se rendre sur l’île dimanche si les conditions le permettent. M. Legault, qui devait se rendre sur l’île lundi dans le cadre de la campagne électorale québécoise, pourrait également s’y rendre comme prévu si les conditions le permettent. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « L’un des deux câbles de télécommunications sous-marins reliant les Îles-de-la-Madeleine au continent – surnommé COGIM 1 – a également été endommagé samedi par la tempête. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « slimcut »},{« text » : » »Selon notre télémétrie, c’est à 14 kilomètres du rivage qu’il semble y avoir une rupture », a déclaré Nicholas Payant, vice-président – connectivité et fiabilité chez Bell. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« id » : « 1573734007065530370 », « type » : « twitter_tweet »},{« text » : « Payant a déclaré que le service se poursuit et que le deuxième câble a pris le relais. Des générateurs ont été déployés là où il y a eu une perte de puissance pour assurer le service téléphonique et cellulaire. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « ad », « heading » : « ARTICLE CONTINUES BELOW », « name » : « ArticleThirdBigBox », « display » : « medium-down », « pos » : « 3 », « interstitial »:true, « sizes » :[[300,250]]},{« text » : « Les câbles sont gérés par le Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine, un organisme à but non lucratif. D’une longueur de 225 kilomètres, ils relient les îles à Gaspé. Dans l’éventualité où le deuxième câble serait endommagé, une liaison par micro-ondes avec le Cap-Breton prendrait le relais, a précisé M. Payant. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Cette liaison de communication par micro-ondes a été mise en place par Bell et le gouvernement du Québec l’an dernier. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « En 2018, l’île a été complètement coupée du monde extérieur après que des vents violents et une mer agitée aient mis hors service les deux câbles de fibre optique qui relient les services de télécommunications des îles au continent. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Plus tôt samedi, environ 7 500 personnes étaient privées d’électricité aux Îles-de-la-Madeleine et à Gaspé, un nombre qui était tombé à 4 100 plus tard dans la journée, mais qui, selon les responsables des services publics, était en constante évolution. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Selon le dernier bulletin d’Environnement Canada, le système devrait se diriger vers le nord au cours de la nuit pour atteindre la Basse-Côte-Nord de la province. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »17 h 33 : Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le gouvernement fédéral a approuvé la demande d’aide fédérale de la Nouvelle-Écosse et qu’il déploiera les Forces armées canadiennes pour aider à la récupération après la dévastation causée par la tempête post-tropicale Fiona. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « textBreakPoint », « insertAt » : « contentLongBreakPoint »},{« text » : « Il dit avoir annulé sa visite prévue au Japon pour les funérailles nationales de l’ancien premier ministre Shinzo Abe pour se concentrer sur le soutien aux Canadiens touchés par la tempête. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Trudeau a également annoncé que le gouvernement fédéral versera une somme égale à tous les dons faits à la Croix-Rouge canadienne par des particuliers et des entreprises au cours des 30 prochains jours. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Fiona, l’une des plus fortes tempêtes à avoir jamais frappé l’est du Canada, a laissé une traînée de destruction dans son sillage tôt samedi avant de s’attarder sur l’ouest de Terre-Neuve, où une onde de tempête record a détruit plusieurs maisons. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « La ministre de la Défense Anita Anand affirme que l’armée a commencé à se préparer avant de recevoir la demande d’aide et a commencé à se mobiliser au cas où elle serait appelée à aider. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« id » : « 1573579299638153216 », « type » : « twitter_tweet »},{« text » : « Elle affirme qu’une reconnaissance est en cours pour s’assurer que les troupes sont déployées là et quand elles sont le plus nécessaires, ajoutant qu’elles aideront à l’enlèvement des arbres et des débris, à la restauration des liaisons de transport et plus encore. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Trudeau dit également qu’il se rendra sur place dès que possible, tout en notant qu’il ne veut pas déplacer les équipes d’urgence qui se concentrent sur le travail important sur le terrain. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »4:42 p.m. : La tempête post-tropicale Fiona a causé un certain désarroi sur la piste de campagne samedi alors que certains partis ont annulé des événements prévus et que le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a brièvement suspendu sa campagne pour gérer la réponse au puissant coup de vent qui a frappé le Canada atlantique et certaines parties du Québec. », »type »: »text », »isParagraph »:true, »isHeading »:false},{« duration »: »49″, »fullWindowYoutube »:false, »uploadDate »: »2022-09-24T21:27:48Z », »thumbnailSize »: »640×480″, »youtubeTags »: »Toronto Star,Toronto,Star,news,canadian news,canada », « registeredOnly »:false, « description » : « La tempête post-tropicale Fiona a balayé le Canada atlantique samedi en soufflant des vents de la force d’un ouragan à environ 150 kilomètres par heure. Des centaines de milliers de personnes ont été privées d’électricité, et certaines vivent désormais dans des abris ou dans des maisons endommagées par la chute d’arbres. (SEPT. 24 / THE CANADIAN PRESS) », « youtubeid » : « wsxpM64XF6Q », « type » : « youtube », « title » : « Fiona frappe le Canada atlantique, les habitants font face aux dégâts », « thumbnailUrl » : « https://i.ytimg.com/vi/wsxpM64XF6Q/sddefault.jpg », « channelTitle » : « Toronto Star »},{« text » : « Au Québec, Fiona a frappé les Îles-de-la-Madeleine, la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord de la province, le gros de l’impact étant attendu de samedi à dimanche matin. Tous les chefs de parti ont exprimé leurs vœux de bonheur aux Québécois pris dans la tempête, qui a également bouleversé certains de leurs horaires. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « La chef libérale Dominique Anglade a déclaré qu’elle suivait de près la situation dans les régions touchées, mais qu’elle poursuivait sa campagne dans l’ouest du Québec comme prévu dans la région de l’Outaouais. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Read more here : Fiona abandonne brièvement les campagnes électorales au Québec », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »4:09 p.m. Des voisins ont sorti une femme des eaux au large du sud-ouest de Terre-Neuve tôt samedi après qu’une onde de tempête causée par la tempête post-tropicale Fiona ait enveloppé sa maison, la faisant s’effondrer avec plusieurs autres dans d’énormes vagues poussées par des vents de la force d’un ouragan. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « RCMP Cpl. Jolene Garland a indiqué que la police enquêtait également sur des rapports selon lesquels une deuxième femme aurait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que l’état de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Garland a indiqué que la première femme, qu’elle n’a pas nommée, a reçu des soins médicaux et que l’on croit qu’elle va bien. Quant à la deuxième femme, la police doit encore confirmer les informations selon lesquelles la montée des eaux l’a tirée de son sous-sol à Port aux Basques, à Terre-Neuve. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Il est trop dangereux pour nous d’entreprendre des recherches pour retrouver cette femme à ce stade », a déclaré Mme Garland dans une interview. « Nous ne pouvons pas justifier sa localisation actuelle. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« duration » : « 54 », « fullWindowYoutube »:false, « uploadDate » : « 2022-09-24T21:46:34Z », « thumbnailSize » : « 640×480 », « youtubeTags » : « Toronto Star,Toronto,Star,news,canadian news,canada », « registeredOnly » :false, « description » : « La ville de Charlottetown est jonchée de lignes électriques abattues, d’arbres déracinés et de débris dispersés par les vents puissants de la tempête post-tropicale. Lena Caseley, une résidente de Parkdale, à Charlottetown, affirme qu’elle n’a jamais vu une telle destruction. Elle vit dans la ville depuis 30 ans. (SEPT. 24/THE CANADIAN PRESS) », « youtubeid » : « SwZUFy0K4Ok », « type » : « youtube », « title » : « Fiona laisse derrière elle une traînée de destruction furieuse à Charlottetown », « thumbnailUrl » : « https://i.ytimg.com/vi/SwZUFy0K4Ok/sddefault.jpg », « channelTitle » : « Toronto Star »},{« text » : « Pendant ce temps, Garland a confirmé que d’autres maisons de la communauté côtière ont été évacuées alors que Fiona se rapprochait de la côte ouest de Terre-Neuve. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Les deux incidents ont été signalés entre 9 h et 10 h, heure locale, lorsqu’une onde de tempête a fait monter le niveau de l’eau à Port aux Basques à un niveau record. À l’époque, deux pointes de rafales ont été enregistrées à 133 kilomètres par heure, selon le bureau météorologique de Gander, à Terre-Neuve. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Nous sommes tous habitués au vent et à la pluie ici, mais il ne s’agit pas d’une quantité normale de vent et de pluie », a déclaré M. Garland. « Les vagues océaniques qui ont déferlé sur les propriétés résidentielles sont anormales. Elles ont provoqué de nombreux incendies électriques… et beaucoup sont privés d’électricité. Et il y a beaucoup d’inondations. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Plus tôt dans la journée, la ville de 4 200 habitants a déclaré l’état d’urgence. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « René Roy, rédacteur en chef de l’hebdomadaire de Port aux Basques, a déclaré avoir vu des preuves que neuf maisons, dont un immeuble à appartements de deux étages, avaient été emportées par la mer lorsque des vagues poussées par le vent ont frappé le rivage rocheux et se sont élevées à environ 25 mètres dans les airs. », »type »: »text », »isParagraph »:true, »isHeading »:false},{« id »: »1573648259263913986″, »type »: »twitter_tweet »},{« type »: »cta », »buttonText »: »Sign Up Now », »buttonLink »: »/emails.html?nsrc=article-inline-firstup-generic », « description » : « Commencez votre matinée avec tout ce que vous devez savoir, et rien que vous ne devez savoir. Inscrivez-vous à First Up, le nouveau bulletin d’information électronique quotidien du Star. », « title » : « Recevez plus de ce qui compte dans votre boîte de réception »},{« text » : » »La rue Lower Water est dévastée par les dommages », a déclaré M. Roy, qui est également directeur des ventes chez Wreckhouse Press Inc, qui porte le nom d’une région du sud-ouest de Terre-Neuve où les vents hurlants sont courants. « Il y a des maisons qui ont disparu. Il y a des maisons dans la rue. » « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Roy a dit que la petite île à la tête du port de la ville, qui comprend le phare de Channel-Head, protège habituellement la rue Water Est du golfe du Saint-Laurent. Mais cela ne s’est pas produit tôt samedi, car les vagues ont déferlé sur l’île. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »L’eau déferlait, de 80 à 90 pieds de haut », dit-il. « Elle a juste pris cet immeuble d’appartements. » « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Il a dit qu’il n’était pas clair ce qui est arrivé au bâtiment, mais se souvient qu’il était adossé à une pelouse de 10 mètres de large qui se tenait autrefois à environ deux mètres au-dessus de l’eau dans la baie de la ville. Il comptait environ une douzaine d’unités, a-t-il dit. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Depuis la maison de son cousin sur Mouse Island, Roy a dit qu’il pouvait voir trois maisons « maintenant un tas de décombres dans l’océan. » « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « De puissantes rafales sont courantes à Port aux Basques, qui se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’île et abrite un port très fréquenté où passent quotidiennement les ferries qui relient la Nouvelle-Écosse à Terre-Neuve. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« id » : « 1573716906296631298 », « type » : « twitter_tweet »},{« text » : « Les maisons de la communauté côtière à faible hauteur sont construites pour résister au pire de ce que l’océan peut offrir, a déclaré M. Roy, ajoutant qu’il a déjà utilisé un dispositif connu sous le nom d’anémomètre pour mesurer des rafales atteignant 130 kilomètres par heure dans sa rue. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Né à Port aux Basques, Roy a déménagé mais est revenu chez lui il y a sept ans. L’ancien pompier a déclaré qu’un voisin de 52 ans qui a vécu toute sa vie dans la communauté a confirmé qu’il n’avait jamais été témoin d’une tempête aussi puissante. « , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »C’est une tempête pour les âges », a déclaré Roy. », »type »: »text », »isParagraph »:true, »isHeading »:false},{« duration »: »79″, »fullWindowYoutube »:false, »uploadDate »: »2022-09-24T17:36:41Z », »thumbnailSize »: »640×480″, »youtubeTags »: »Toronto Star,Toronto,Star,news,canadian news,canada », « registeredOnly »:false, « description » : « Les vents puissants de la tempête post-tropicale Fiona ont soufflé sur Sydney, en Nouvelle-Écosse, lorsque la tempête a touché terre. Arlene Grafilo a dû s’abriter dans une patinoire locale avec son mari et ses deux enfants après qu’un arbre se soit écrasé sur le duplex où ils vivent, les emprisonnant dans l’appartement du sous-sol. (SEPT. 24 / THE CANADIAN PRESS) », « youtubeid » : »_IoZHVwpNsk », « type » : « youtube », « title » : « Les habitants s’abritent après que la tempête post-tropicale Fiona ait endommagé des maisons », « thumbnailUrl » : « https://i.ytimg.com/vi/_IoZHVwpNsk/sddefault.jpg », « channelTitle » : « Toronto Star »},{« text » : « David Neil, météorologue au bureau météorologique de Gander, a déclaré que la pression barométrique extraordinairement basse de Fiona – qui a établi un record canadien lorsque la tempête a touché terre en Nouvelle-Écosse entre 3 heures et 4 heures du matin – a entraîné une augmentation de la température de l’air.La pression barométrique extraordinairement basse de Fiona – qui a établi un record canadien lorsque la tempête a touché terre en Nouvelle-Écosse entre 3 et 4 heures du matin – aurait fait monter le niveau de l’eau à Port aux Basques à un niveau record de 2,73 mètres à 10 heures. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « La basse pression au centre de la tempête agit comme une ventouse, soulevant l’eau bien au-dessus de son niveau normal. Lorsqu’elle est associée à la marée haute, le résultat peut être désastreux. C’est ce qu’on appelle l’effet « baromètre inverse ». », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « De plus, Neil a déclaré que les vagues atteignaient 12 mètres de haut près du rivage. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Cette tempête était extrême, même pour cette région », a-t-il déclaré. « C’était une combinaison parfaite pour frapper durement cette zone. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »15h00 : La tempête post-tropicale Fiona a privé d’électricité plus de 500 000 clients dans les Maritimes et a forcé des villes du Cap-Breton et de la côte sud-ouest de Terre-Neuve à déclarer l’état d’urgence samedi. Les autorités de Port aux Basques, à Terre-Neuve, affirment que des maisons ont été emportées par la mer. Voici quelques réactions : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « René Roy, rédacteur en chef de l’hebdomadaire de Port aux Basques : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Lower Water Street est dévastée par les dégâts … Il y a des maisons qui ont disparu. Il y a des maisons dans la rue … La GRC enquête activement pour savoir si des personnes ont été emportées par les eaux. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « P. E. I. Premier ministre Dennis King.E.I. Premier Dennis King : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « relatedStories », « relatedStories » :[{« url »: »https://www.thestar.com/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm.html », »assetId »: »77509606-0789-41c9-8d30-b54c7aa93430″, »headline »: »Hurricane Fiona washes away homes and people in Newfoundland as storm wreaks havoc across Atlantic Canada », »abstract »: »As towns in Cape Breton and on Newfoundland’s southern coast declared states of emergency on Saturday, Fiona — one of the strongest storms to ever… », »image »:{« origImageSize »: »1200×900″, »cropthumb »: »0,0,1200,800″, »lastmodified »:1664063491168, »alt »: »A view from the Wreckhouse Press office in Port aux Basques, N.L., as Fiona lashes Atlantic Canada. », »url »: »/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg », »sizes »:{« 1:1 »:{« small »: »https://images.thestar.com/eFVUQpLqV0tnsmjgxvUkvlUOBJ4=/0x0:1200×800/100×100/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}, »3:2″:{« small »: »https://images.thestar.com/b2sepMtvxeL5TyV-4tKdU96PSD4=/0x0:1200×800/114×76/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg », »medium »: »https://images.thestar.com/tcVzQ6GAHZTVQsakZmqMzIfWRzY=/0x0:1200×800/330×220/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg », »large »: »https://images.thestar.com/QfyuzySy2M8Mmf-2qhnzGPl9Lkk=/0x0:1200×800/690×460/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}, »21:9″:{« large »: »https://images.thestar.com/7wI-5dmGlnp-22IuvQZKqH6-d9I=/0x0:1200×800/1080×460/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}}, »nonWebPSizes »:{« 1:1 »:{« small »: »https://images.thestar.com/n_bgS3iWLwYQZY096VT1OSJ5UgM=/0x0:1200×800/100×100/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}, »3:2″:{« small »: »https://images.thestar.com/pf3iS6Rlhq1ks3l03L6tYUA4TQI=/0x0:1200×800/114×76/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg », »medium »: »https://images.thestar.com/oN25OV9UFCFLsnMEq9l7Vmgcbz0=/0x0:1200×800/330×220/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg », »large »: »https://images.thestar.com/isVKP6a2DMYqEBrtJGNWw8Pl8xE=/0x0:1200×800/690×460/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}, »21:9″:{« large »: »https://images.thestar.com/1RiWhQ1VJn2C7K–Iib4bIQfmJM=/0x0:1200×800/1080×460/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/fiona-makes-landfall-in-nova-scotia-as-post-tropical-storm/wreckhouse_1.jpg »}}}, »labels »:{« section »: »Canada », »trust »:null, »special »:null}, »enableConversations »:true, »enableLivechat »:false, »publishedepoch »:1664019300000},{« url »: »https://www.thestar.com/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect.html », »assetId »: »cc8461aa-f81f-4de0-9309-676b8ab32219″, »headline »: »How will Hurricane Fiona compare to Atlantic Canada’s fiercest storms? », »abstract »: »‘Fiona is going to be very, very significant and going to be one that people are going to remember for quite a long time.’ », »image »:{« origImageSize »: »1200×1086″, »cropthumb »: »0,0,1200,800″, »lastmodified »:1664035736031, »alt »: »Hurricane Fiona, approximately 900 kilometres south of Nova Scotia, and moving north northeast toward Atlantic Canada in this Friday satellite image. », »url »: »/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg », »sizes »:{« 1:1 »:{« small »: »https://images.thestar.com/bGA-7yZ5mXhFpK5x8Ttz_PhVff0=/0x0:1200×800/100×100/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}, »3:2″:{« small »: »https://images.thestar.com/AIOt1j9CQXUnHJshJjUAGNuYwz8=/0x0:1200×800/114×76/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg », »medium »: »https://images.thestar.com/GHDUIQqN0nVd-kiFH1xD75y798g=/0x0:1200×800/330×220/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg », »large »: »https://images.thestar.com/yw6qWx9AVrIZgWcHhG3jc8s_Sxo=/0x0:1200×800/690×460/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}, »21:9″:{« large »: »https://images.thestar.com/Nph7hnh5Vx4ig3rmz_EslwkzVPk=/0x0:1200×800/1080×460/smart/filters:format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}}, »nonWebPSizes »:{« 1:1 »:{« small »: »https://images.thestar.com/q6RR_mHLBLhPAyxDYHpRt6ksDSY=/0x0:1200×800/100×100/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}, »3:2″:{« small »: »https://images.thestar.com/n0H24jV_IT0ALnfCiA1Z7LdAl9w=/0x0:1200×800/114×76/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg », »medium »: »https://images.thestar.com/99-BOvlObeok_r02KrATB4niW5E=/0x0:1200×800/330×220/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg », »large »: »https://images.thestar.com/XwalvDQpLc9Z78VbHANe28qmWyE=/0x0:1200×800/690×460/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}, »21:9″:{« large »: »https://images.thestar.com/NBI4VScZ_X1ZyoHN5bVAurL1wBk=/0x0:1200×800/1080×460/smart/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/23/hurricane-fiona-is-heading-toward-atlantic-canada-heres-what-to-expect/_numain.jpg »}}}, »labels »:{« section »: »Canada », »trust »:null, »special »:null}, »enableConversations »:true, »enableLivechat »:false, »publishedepoch »:1663947720000}]},{« text » : » »Il semble que peu de communautés, grandes ou petites, aient été épargnées. On a dit que l’ouragan Fiona était l’une des tempêtes les plus violentes à avoir jamais frappé notre province, et tout indique qu’il a été à la hauteur… La dévastation semble dépasser tout ce dont nous avons été témoins auparavant à l’Île-du-Prince-Édouard. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Brian Button, maire de Port aux Basques : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Donc, tous ceux à qui on dit de quitter leur maison, vous devez partir… Il n’y a pas de si, de et ou de mais, vous devez partir… Une maison peut être remplacée mais pas vous, donc vous devez partir et… nous avons déjà eu des maisons et des choses qui ont été emportées, donc nous avons besoin que vous partiez maintenant. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »L’ouragan Fiona se fraie maintenant un chemin dans certaines régions du Cap-Breton. Nous demandons aux Néo-Écossais de rester près de chez eux si c’est sécuritaire. Veuillez prendre des nouvelles de votre famille, de vos amis et de vos voisins. Ensemble, nous résisterons à la tempête. Restez en sécurité. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »Christina Lamey, porte-parole de la municipalité régionale du Cap-Breton : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Les premiers intervenants sont vraiment sollicités en ce moment. Nous voulons que les gens restent à l’écart des routes… La plupart des routes sont dangereuses, avec des lignes électriques et des arbres abattus. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Premier ministre Justin Trudeau : », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Je pense à toutes les personnes touchées par l’ouragan Fiona – je veux que vous sachiez que nous sommes là pour vous. J’ai convoqué une réunion du Groupe d’intervention en cas d’incident avec le ministre (de la Protection civile) Bill Blair et des fonctionnaires ce matin. Notre gouvernement est prêt à fournir des ressources supplémentaires aux provinces. », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Arlene Grafilo, résidente de Sydney, N.S.: », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : » »Nous avons entendu beaucoup de bruit à l’extérieur et ensuite nous avons réalisé qu’il y avait beaucoup de fissures dans la maison et nous avons regardé dehors et nous avons vu que l’arbre était tombé … Nous étions piégés et nous ne pouvions pas ouvrir les portes et les fenêtres, c’est alors que nous avons décidé d’appeler le 911. Les enfants avaient peur. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : »-« , « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« text » : « Caralee McDaniel, résidente à Cow Bay, N.S. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « textBreakPoint », « insertAt » : « contentEndBreakPoint »},{« text » : » »Nous regardons les vagues sauvages s’écraser … Nous avons des bougies et plusieurs appareils entièrement chargés … Nous avons des seaux d’eau et de l’eau bouillie dans un Thermos pour pouvoir faire du café. » », « type » : « text », « isParagraph »:true, « isHeading »:false},{« type » : « articleRelatedFooter »},{« type » : « related_topics », « tags » :[« new_brunswick », »quebec », »nova_scotia », »halifax »]},{« type » : « shareBar », « position » : « bottom »},{« type » : « trustbar »},{« type » : « conversations »}].

Lire aussi:  Mike Weir nommé capitaine de la Coupe du Président pour l'événement de 2024 au Club de golf Royal Montréal

, « assetTags » :[« port_aux », »smg2_news », »nl_women_swept_sway », »legault », »justin_trudeau », »premier », »hurricane_fiona », »new_brunswick », »quebec », »channel_port_aux_basques », »weather », »storm_fiona », »newfoundland », »atlantic_storm », »fiona », »nova_scotia », »canada », »prime_minister », »port_aux_basques », »pei », »nova_scotia », »people_washed_away », »labrador », »fiona », »st_johns », »hurricane », »cape_breton », »channel_port_aux_basques », »kmi1″, »halifax », »newfoundland », »smg_canada », »prince_edward_island », »atlantic_canada »], « seoKeywords » : »Fiona,hurricane Fiona,Atlantic Canada,atlantic storm,storm fiona,weather,hurricane,Newfoundland,NL women swept sway,people washed away,Channel-Port aux Basques,KMI1,Nova Scotia,New Brunswick,Quebec,Halifax,st johns,Labrador,Prince Edward Island,PEI,smg_canada,smg2_news », « excludeInRecommendations »:false, « promo » :[], « tier » : « tier1 », « related »:{« pubdays »:0, « strategy »:0}, « speciallabel »:{« name » : « LIVE UPDATES »}, « personalizationMetadata »:{« subsection » : « Canada », « city » :[« halifax »], « description » : « La caporale Jolene Garland de la GRC a déclaré que la police enquêtait également sur des rapports indiquant qu’une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », »hasImage »:true, »section »: »News », »asset_id »: »ebbf95c3-0d75-4e05-a410-dafc317e3ec1″, »title »: »Hurricane Fiona: Les militaires seront déployés en Nouvelle-Écosse pour aider au rétablissement ; Une femme est sauvée après avoir été emportée par la tempête à Terre-Neuve ; Dégâts dans l’est du Québec », « type » : « article », « thumbor_image » : »{\ »imageid\ »:\ »G3R1KHJVK.3\ »,\ »origImageSize\ »:\ »1200×799\ »,\ »cropthumb\ »:\ »0,0,1199,799\ »,\ »lastmodified\ »:1664061046399,\ »fullWindowMainart\ »:false,\ »forceoriginal\ »:false,\ »caption\ »:\ »De fortes vagues ont laissé des débris sur Havenside Road à Louisbourg, Nouvelle-Écosse.\ »,\ »source\ »:\ »Communications Nova Scotia\ »,\ »type\ »:\ »image\ »,\ »credit\ »:\ »\ »,\ »mainartSize\ »:\ »medium\ »,\ »url\ »:\ »/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away/louisbourg_1_.jpg\ »} », « province » :[« new_brunswick », »quebec », »nova_scotia », »pei », »nova_scotia », »prince_edward_island »], « published_time » : « 2022-09-24T20:20:00Z », « special_label » : « LIVE UPDATES », « last_modified » : « 2022-09-24T23:10:46.277Z », « inHouseArticle » : « false », « image » : « https://images.thestar.com/mQc1v-O5ebw7o1Rpf-2O5vozUGo=/1280×1024/smart/filters:cb(1664063670866)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away/louisbourg_1_.jpg », « enableLivechat » : « false », « images » : « https://www.thestar.com/assets/img/thestar-ribbon.png », « noShow » : « false », « enableConversations » : « true », « abstract » : « La caporale Jolene Garland de la GRC a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », « smg_tag » : « canada », « url » : « https://www.thestar.com/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away.html », « site_name » : « thestar.com », « enableLivechatadmin » : « false », « publisher » : « https://www.facebook.com/torontostar », « smg2_tag » : « news »}, « mobileCreditLogoObj »:{}, « seoHead » : « Ouragan Fiona : Les militaires seront déployés en Nouvelle-Écosse pour aider au rétablissement ; Alors que la tempête frappe Terre-Neuve, une femme est secourue après avoir été emportée par les eaux ; Dégâts dans l’est du Québec », « creditLogoDarkObj » :{}, « headline » : « Ouragan Fiona : des militaires seront déployés en Nouvelle-Écosse pour aider au rétablissement ; Une femme est secourue après avoir été emportée par la tempête à Terre-Neuve ; Dégâts dans l’est du Québec », « subheadline » : « La caporale de la GRC Jolene Garland a déclaré que la police a été déployée en Nouvelle-Écosse pour aider au rétablissement. Jolene Garland a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a déclaré que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », « shortSeoGoogleHead » : « Ouragan Fiona : les dernières nouvelles du Canada atlantique », « canonical URL » : « https://www.thestar.com/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away.html », « seoDescription » : « La caporale Jolene Garland de la GRC a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires. Lawrence dans des circonstances similaires, mais la police montée a déclaré que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », « storytag » : « Updated », « enableConversations »:true, « publishepoch »:1664050800000, « lastmodifiedepoch »:1664061046277, « abstractVisible »:true, « abstract » : « La caporale de la GRC Jolene Garland a déclaré que la police était en train d’enquêter sur l’incident. Jolene Garland a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que l’état de cette femme n’avait pas encore été confirmé. », « relatedLinks » :[« 

Hurricane Fiona washes away homes and people in Newfoundland as storm wreaks havoc across Atlantic Canada

« , »

How will Hurricane Fiona compare to Atlantic Canada’s fiercest storms?

« ], »paywallMode »: »metered », »storyuuid »: »ebbf95c3-0d75-4e05-a410-dafc317e3ec1″, »republish »:true, »slideshowid »: »B881850601Z.1″, « lastmodified » : « 09 24 2022 », « lastreplicated » : « 19:10 PM, Sat., Sept. 24, 2022 », « readtime »:9, « creditLogoObj »:{}, « breadcrumbs » :[{« label »: »News », »relurl »: »/news », »url »: »https://www.thestar.com/content/thestar/news.html »},{« label »: »Canada », »relurl »: »/news/canada », »url »: »https://www.thestar.com/content/thestar/news/canada.html »}], « auteurs » :[{« credit »: »The Canadian Press, Star wire services », »photo »:{}}], « urlMetatag » : « https://www.thestar.com/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away.html », « numOfParagraphs »:76, « liftigImage »:{« captionPosition » : « overlay », « fullWindowMainart »:false, « type » : « image », « imageid » : « G3R1KHJVK.3 », « origImageSize » : « 1200×799 », « cropthumb » : « 0,0,1199,799 », « lastmodified »:1664061046399, « forceoriginal »:false, « caption » : « De fortes vagues ont laissé des débris sur Havenside Road à Louisbourg, en Nouvelle-Écosse. », « source » : « Communications Nova Scotia », « credit » : », « url » : »/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away/louisbourg_1_.jpg », « mainartSize » : « medium », « renditions » :[{« url »: »https://images.thestar.com/HHsYNaFR6AZT-4FOloFSm_j_07c=/0x0:1199×799/93×52/smart/filters:cb(1664061046399):format(webp)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away/louisbourg_1_.jpg », »nonWebPUrl »: »https://images.thestar.com/ysJhaN_LJEzZ5HFhevd8wRYZWBU=/0x0:1199×799/93×52/smart/filters:cb(1664061046399)/https://www.thestar.com/content/dam/thestar/news/canada/2022/09/24/hurricane-fiona-as-storm-hits-newfoundland-a-woman-is-rescued-after-being-washed-away/louisbourg_1_.jpg », »width »:93, »height »:52, »scalefactor »:8, »aspect »: »wide »}]}, »seopublisheddate »: »2022-09-24″, »seomodifieddate »: »2022-09-24T23:10:49.976Z », »totalParas »:0, »additionalEvents »: »,event29″, »sectionLevel1″: »News || /news », »sectionLevel2″: »Canada || /news/canada »}
//–&gt ;

PUBLICITÉ

De fortes vagues ont laissé des débris sur Havenside Road à Louisbourg, en Nouvelle-Écosse.De fortes vagues ont laissé des débris sur Havenside Road à Louisbourg, en Nouvelle-Écosse.

La caporale Jolene Garland de la GRC a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé.

FAITS CLÉS

  • Fiona soufflait des vents de la force d’un ouragan à environ 150 km/h lorsqu’elle a touché terre vers 4 heures du matin samedi dans l’est de la Nouvelle-Écosse.

  • À Port aux Basques, à Terre-Neuve, certaines maisons ont été emportées par les vents violents et la montée des eaux.

  • Des villes du Cap Breton et de la côte sud de Terre-Neuve ont déclaré l’état d’urgence.

  • La tempête a provoqué des coupures de courant dans plus de 500 000 foyers et entreprises.

  • Des militaires vont être déployés en Nouvelle-Écosse pour aider à la reprise après le passage de Fiona.

Cet article sera régulièrement mis à jour au fur et à mesure de l’arrivée de nouvelles informations sur l’ouragan Fiona samedi.

18h00 : Fiona est arrivée comme prévu dans l’est du Québec. La tempête post-tropicale a provoqué des inondations, des dommages et des débris dans les régions des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie samedi.

Le premier ministre François Legault a déclaré lors d’un point de presse à Québec que, jusqu’à présent, aucun décès ou blessure n’a été signalé en raison de la dangereuse tempête qui a causé des dommages considérables au Canada atlantique.

Les Îles-de-la-Madeleine ont été la partie la plus durement touchée du Québec, où l’état d’urgence a été déclaré vendredi soir et restera en place. Les routes restent fermées sur l’île, des arbres ont été déracinés et des poteaux hydroélectriques ont été abattus.

Les vents violents et l’onde de tempête de samedi matin ont causé une grande partie de la destruction, les ruptures du réseau d’Hydro-Québec ayant entraîné des pannes de courant et des dommages aux bâtiments situés près de la côte. Les Îles-de-la-Madeleine connaîtront également une certaine érosion côtière en raison des vagues, selon Environnement Canada.

« Il y a beaucoup d’obstacles sur le chemin, il y a des arbres, il y a des pierres, il y a des débris qui se sont envolés », a déclaré samedi le maire adjoint Richard Leblanc. « Il y a des débordements, des inondations (…) on vous demande d’éviter tout déplacement ».

Les responsables locaux ont également demandé aux habitants de limiter leur consommation d’eau potable en raison des problèmes d’électricité sur l’île, par mesure de précaution, a indiqué M. Leblanc.

Les responsables municipaux auront une meilleure idée des dégâts lorsqu’ils visiteront la région dimanche, a déclaré M. Leblanc. Il a indiqué que vingt-deux personnes avaient été forcées de quitter leur domicile, tandis que six autres avaient trouvé refuge chez d’autres personnes.

M. Legault a déclaré que la province offrirait une aide financière aux personnes qui ont subi des pertes matérielles, mais que l’important maintenant est que les gens soient en sécurité.

« Je veux quand même rassurer les Québécois qui vivent là-bas : on va s’assurer d’avoir un programme pour combler la différence, pour tout ce qui n’est pas assurable par les assurances régulières », a dit M. Legault.

M. Legault était accompagné de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, qui pourrait se rendre sur l’île dimanche si les conditions le permettent. M. Legault, qui devait se rendre sur l’île lundi dans le cadre de la campagne électorale québécoise, pourrait également s’y rendre comme prévu si cela est possible.

L’un des deux câbles de télécommunications sous-marins reliant les Îles-de-la-Madeleine au continent – baptisé COGIM 1 – a également été endommagé samedi par la tempête.

« Selon notre télémétrie, c’est à 14 kilomètres de la côte qu’il semble y avoir une rupture », a déclaré Nicholas Payant, vice-président, connectivité et fiabilité, chez Bell.

M. Payant a déclaré que le service se poursuit et que le deuxième câble a pris le relais. Des générateurs ont été déployés là où il y a eu une perte de courant pour assurer le service téléphonique et cellulaire.

Lire aussi:  M. Legault affirme que le Québec ne peut pas accueillir plus d'immigrants, alors que le gouvernement fédéral a fixé un objectif de 500 000 personnes d'ici 2025.

Les câbles sont gérés par le Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine, un organisme sans but lucratif. Ils sont longs de 225 kilomètres et relient les îles à Gaspé. Dans l’éventualité où le deuxième câble serait endommagé, une liaison par micro-ondes avec le Cap-Breton prendrait le relais, a précisé M. Payant.

Ce lien de communication par micro-ondes a été mis en place par Bell et le gouvernement du Québec l’an dernier.

En 2018, l’île a été complètement coupée du monde extérieur après que des vents violents et une mer agitée ont mis hors service les deux câbles de fibre optique qui relient les services de télécommunications des îles au continent.

Plus tôt samedi, environ 7 500 personnes étaient privées d’électricité aux Îles-de-la-Madeleine et à Gaspé, un nombre qui était tombé à 4 100 plus tard dans la journée, mais qui, selon les responsables des services publics, était en constante évolution.

Selon le dernier bulletin d’Environnement Canada, le système devrait se diriger vers le nord au cours de la nuit pour atteindre la Basse-Côte-Nord de la province.

17 h 33 : Le Premier ministre Justin Trudeau déclare que le gouvernement fédéral a approuvé la demande d’aide fédérale de la Nouvelle-Écosse et qu’il déploiera les Forces armées canadiennes pour aider à la récupération après la dévastation causée par la tempête post-tropicale Fiona.

Il dit avoir annulé sa visite prévue au Japon pour les funérailles nationales de l’ancien premier ministre Shinzo Abe pour se concentrer sur le soutien aux Canadiens touchés par la tempête.

M. Trudeau a également annoncé que le gouvernement fédéral versera une somme égale à tous les dons faits à la Croix-Rouge canadienne par des particuliers et des entreprises au cours des 30 prochains jours.

Fiona, l’une des tempêtes les plus puissantes à avoir jamais frappé l’est du Canada, a laissé une traînée de destruction dans son sillage tôt samedi avant de s’attarder sur l’ouest de Terre-Neuve, où une onde de tempête record a détruit plusieurs maisons.

La ministre de la Défense, Anita Anand, affirme que les militaires ont commencé à se préparer avant de recevoir la demande d’aide et ont commencé à se mobiliser au cas où ils seraient appelés à aider.

Elle indique qu’une reconnaissance est en cours pour s’assurer que les troupes sont déployées là et au moment où elles sont le plus nécessaires, ajoutant qu’elles aideront à l’enlèvement des arbres et des débris, à la restauration des liens de transport et plus encore.

M. Trudeau affirme également qu’il se rendra sur place dès que possible, tout en précisant qu’il ne veut pas déplacer les équipes d’urgence qui se concentrent sur des travaux importants sur le terrain.

16 h 42 : La tempête post-tropicale Fiona a semé le désarroi sur le chemin de la campagne samedi, alors que certains partis ont annulé des événements prévus et que le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a brièvement suspendu sa campagne pour gérer la réponse au puissant coup de vent qui a frappé le Canada atlantique et certaines parties du Québec.

La tempête post-tropicale Fiona a balayé le Canada atlantique samedi, soufflant des vents de la force d’un ouragan à environ 150 kilomètres à l’heure. Des centaines de milliers de personnes ont été privées d’électricité, et certaines vivent maintenant dans des abris ou dans des maisons endommagées par des chutes d’arbres. (SEPT. 24 / THE CANADIAN PRESS)

Au Québec, Fiona a frappé les Îles-de-la-Madeleine, la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord de la province, le gros de l’impact étant attendu de samedi à dimanche matin. Tous les chefs de parti ont exprimé leurs vœux de bonheur aux Québécois pris dans la tempête, qui a également bouleversé certains de leurs horaires.

La chef libérale Dominique Anglade a déclaré qu’elle suivait de près la situation dans les régions touchées, mais qu’elle continuait sa campagne dans l’ouest du Québec comme prévu dans la région de l’Outaouais.

Plus d’informations ici : Fiona abandonne brièvement sa campagne électorale au Québec

4:09 p.m. Des voisins ont sorti une femme des eaux au large du sud-ouest de Terre-Neuve tôt samedi après qu’une onde de tempête provoquée par la tempête post-tropicale Fiona ait enveloppé sa maison, la faisant s’effondrer avec plusieurs autres dans d’énormes vagues poussées par des vents de la force d’un ouragan.

La caporale Jolene Garland de la GRC a déclaré que la police enquêtait également sur des informations selon lesquelles une deuxième femme avait été emportée dans le golfe du Saint-Laurent dans des circonstances similaires, mais la police montée a précisé que le statut de cette femme n’avait pas encore été confirmé.

Mme Garland a déclaré que la première femme, qu’elle n’a pas nommée, a reçu des soins médicaux et que l’on croit qu’elle se porte bien. Quant à la deuxième femme, la police n’a pas encore confirmé les informations selon lesquelles la montée des eaux l’a sortie de son sous-sol à Port aux Basques, à Terre-Neuve.

« Il est trop dangereux pour nous d’entreprendre des recherches pour cette femme à ce stade », a déclaré M. Garland dans une interview. « Nous ne pouvons pas confirmer son emplacement actuel. »

La ville de Charlottetown est jonchée de lignes électriques abattues, d’arbres éclatés et déracinés et de débris dispersés par les vents puissants de la tempête post-tropicale. Lena Caseley, une résidente de Parkdale, à Charlottetown, dit qu’elle n’a jamais vu une telle destruction. Elle vit dans la ville depuis 30 ans. (24 SEPT. / LA PRESSE CANADIENNE)

Pendant ce temps, Garland a confirmé que d’autres maisons de la communauté côtière ont été évacuées alors que Fiona se rapprochait de la côte ouest de Terre-Neuve.

Les deux incidents ont été signalés entre 9 h et 10 h, heure locale, lorsqu’une onde de tempête a fait monter le niveau de l’eau à Port aux Basques à un niveau record. À ce moment-là, deux rafales maximales ont été enregistrées à 133 kilomètres par heure, selon le bureau météorologique de Gander (T.-N.-L.).

« Nous sommes tous habitués au vent et à la pluie ici, mais ce n’est pas une quantité normale de vent et de pluie », a déclaré Garland. « Les vagues de l’océan qui ont déferlé sur les propriétés résidentielles sont anormales. Elles ont provoqué de nombreux incendies électriques… et beaucoup sont privés d’électricité. Et il y a beaucoup d’inondations ».

Plus tôt dans la journée, la ville de 4 200 habitants a déclaré l’état d’urgence.

René Roy, rédacteur en chef de l’hebdomadaire de Port aux Basques, a déclaré avoir vu des preuves que neuf maisons, dont un immeuble d’habitation de deux étages, avaient été emportées par la mer lorsque les vagues poussées par le vent ont frappé le rivage rocheux et se sont élevées à environ 25 mètres dans les airs.

« Lower Water Street est dévastée par les dégâts », a déclaré M. Roy, qui est également directeur des ventes chez Wreckhouse Press Inc, qui porte le nom d’une région du sud-ouest de Terre-Neuve où les vents hurlants sont fréquents. « Il y a des maisons qui ont disparu. Il y a des maisons dans la rue ».

Roy a dit que la petite île à la tête du port de la ville, qui comprend le phare de Channel-Head, protège habituellement la rue Water Est du golfe du Saint-Laurent. Mais cela ne s’est pas produit tôt samedi lorsque les vagues ont déferlé sur l’île.

« L’eau déferlait, de 80 à 90 pieds de haut », a-t-il dit. « Ça a juste pris cet immeuble d’appartements. »

Il a dit qu’on ne savait pas ce qui était arrivé à l’immeuble, mais se souvient qu’il était adossé à une pelouse de 10 mètres de large qui se trouvait autrefois à environ deux mètres au-dessus de l’eau dans la baie de la ville. Il comptait environ une douzaine d’unités, a-t-il dit.

Depuis la maison de son cousin sur Mouse Island, Roy a dit qu’il pouvait voir trois maisons « maintenant un tas de décombres dans l’océan ».

De puissantes rafales sont courantes à Port aux Basques, qui se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’île et abrite un port très actif où passent quotidiennement les ferries qui relient la Nouvelle-Écosse à Terre-Neuve.

Les maisons de cette communauté côtière à faible hauteur sont construites pour résister au pire de ce que l’océan peut offrir, a dit M. Roy, ajoutant qu’il a déjà utilisé un appareil appelé anémomètre pour mesurer des rafales atteignant 130 kilomètres par heure dans sa rue.

Né à Port aux Basques, Roy a déménagé mais est revenu chez lui il y a sept ans. L’ancien pompier a déclaré qu’un voisin de 52 ans qui a vécu toute sa vie dans la communauté a confirmé qu’il n’avait jamais été témoin d’une tempête aussi puissante.

« C’est une tempête pour la postérité », a déclaré M. Roy.

Les vents puissants de la tempête post-tropicale Fiona ont soufflé sur Sydney, en Nouvelle-Écosse, lorsque la tempête a touché terre. Arlene Grafilo a dû s’abriter dans une patinoire locale avec son mari et ses deux enfants après qu’un arbre se soit écrasé sur le duplex où ils vivent, les emprisonnant dans l’appartement du sous-sol. (24 SEPT. / LA PRESSE CANADIENNE)

David Neil, météorologue au bureau météorologique de Gander, a déclaré que la pression barométrique extraordinairement basse de Fiona – qui a établi un record canadien lorsque la tempête a touché terre en Nouvelle-Écosse entre 3 et 4 heures du matin – aurait été responsable de l’élévation du niveau de l’eau à Port aux Basques à un niveau record de 2,73 mètres à 10 heures.

La basse pression au centre de la tempête agit comme une ventouse, soulevant l’eau bien au-dessus de son niveau normal. Associée à la marée haute, le résultat peut être désastreux. C’est ce qu’on appelle l’effet « baromètre inverse ».

De plus, Neil a dit que les vagues atteignaient 12 mètres de haut près du rivage.

« Cette tempête était extrême, même pour cette zone », a-t-il dit. « C’était une combinaison parfaite pour frapper durement cette zone. »

15h00 : La tempête post-tropicale Fiona a privé d’électricité plus de 500 000 clients dans les Maritimes et a forcé des villes du Cap-Breton et de la côte sud-ouest de Terre-Neuve à déclarer l’état d’urgence samedi. Les autorités de Port aux Basques, à Terre-Neuve, affirment que des maisons ont été emportées par la mer. Voici quelques réactions :

René Roy, éditeur du journal hebdomadaire de Port aux Basques :

« La rue Lower Water est dévastée par les dégâts … Il y a des maisons qui ont disparu. Il y a des maisons dans la rue … La GRC enquête activement pour savoir si des personnes ont été emportées par les eaux. « 

Le premier ministre de l’Î.-P.-É., Dennis King :

« Il semble que peu de communautés, grandes ou petites, aient été épargnées. On a dit que l’ouragan Fiona était l’une des tempêtes les plus violentes à avoir jamais frappé notre province et, de toute évidence, il a été à la hauteur… La dévastation semble dépasser tout ce que nous avons vu auparavant à l’Île-du-Prince-Édouard. »

Brian Button, maire de Port aux Basques :

« Donc tous ceux à qui on dit de quitter leur maison, vous devez partir… Il n’y a pas de si, de et ou de mais, vous devez partir… Une maison peut être remplacée mais pas vous, donc vous devez partir et… nous avons déjà eu des maisons et des choses qui ont été emportées par les eaux, donc nous avons besoin que vous partiez maintenant. »

Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse :

« L’ouragan Fiona est en train de traverser des régions du Cap-Breton. Nous demandons aux Néo-Écossais de rester près de chez eux si c’est sécuritaire. Veuillez prendre des nouvelles de votre famille, de vos amis et de vos voisins. Ensemble, nous résisterons à la tempête. Restez en sécurité, tout le monde ».

Christina Lamey, porte-parole de la municipalité régionale du Cap-Breton :

« Les premiers intervenants sont très sollicités en ce moment. Nous voulons que les gens restent en dehors des routes… La plupart des routes présentent des dangers, avec des lignes électriques et des arbres tombés également. »

Le premier ministre Justin Trudeau :

Je pense à toutes les personnes touchées par l’ouragan Fiona – je veux que vous sachiez que nous sommes là pour vous. J’ai convoqué une réunion du Groupe d’intervention en cas d’incident avec le ministre (de la Protection civile) Bill Blair et des fonctionnaires ce matin. Notre gouvernement est prêt à soutenir les provinces en leur fournissant des ressources supplémentaires.

Arlene Grafilo, résidant à Sydney, N.S. :

« Nous avons entendu beaucoup de bruit à l’extérieur, puis nous avons réalisé qu’il y avait beaucoup de fissures dans la maison et nous avons regardé à l’extérieur et nous avons vu que l’arbre était tombé … Nous étions piégés et nous ne pouvions pas ouvrir les portes et les fenêtres, c’est alors que nous avons décidé d’appeler le 911. Les enfants avaient peur. »

Caralee McDaniel, résidant à Cow Bay, N.S. :

« Nous regardons les vagues sauvages s’écraser… Nous avons des bougies et plusieurs appareils complètement chargés… Nous avons des seaux d’eau et de l’eau bouillie dans un Thermos pour pouvoir faire du café. »

Plus d’informations sur Le Star &amp ; Partenaires

A propos de Fleury 3777 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*