Le maire de Savigny et conseiller général sortant, associé à Brigitte Vermillet, est en passe d’être réélu à Savigny. Le binôme UMP affrontera le FN et sa représentante Audrey Guibert, qualifiés aux dépends du PS.

Eric Mehlhorn peut souffler. En ce dimanche soir, il savoure sa demi-victoire. En réalisant 33,78%, il est en tête au premier tour avec la conseillère municipale de Morangis Brigitte Vermillet. Derrière eux, la représentante FN Audrey Guibert avec Michel Fesler, qui se qualifient avec 26,76% des suffrages. Le binôme soutenu par la majorité sortante est éliminé. Pierre Guyard et Chirinne Ardakani totalisent 25,05% des voix.

« C’était une configuration largement envisagée, nous allons maintenant regarder sereinement vers le second tour » indique Eric Mehlhorn après avoir pris connaissance des résultats. Audrey Guibert voit de son côté cette accession au second tour comme « une belle victoire » et se réjouit de « l’implantation locale qui nous fait gagner 900 voix par rapport aux Européennes ». Constat plus amer pour Pierre Guyard, qui note « une démobilisation de nos électeurs, et une division de la gauche peu opportune ». Le candidat PS appelle d’ores-et-déjà à « faire battre le FN » dimanche prochain.

La candidate FN souhaite maintenant « convaincre les abstentionnistes » afin dit-elle « d’amplifier le résultat ». Le maire UMP critique pour sa part son adversaire dont le programme « ne comporte aucune référence locale », et appelle au « rassemblement » autour de sa candidature. Les autres listes réalisent des scores plus faibles. Odile Toitot et Martial Gauthier (FdG) totalisent 6,43%, et Maïa Hayward et Olivier Vagneux (SE) font 7,98%.