Les 5 et 6 mars, le chorégraphe en résidence à l’Opéra de Massy Julien Lestel présente son nouveau spectacle « Transmission ». Découverte de cette œuvre avec son créateur qui souhaite avant tout partager ce qu’il a appris avec ses danseurs, mais aussi avec le public.

La nouvelle création de Julien Lestel (DR)

La nouvelle création de Julien Lestel (DR)

« C’est l’aboutissement d’un très long travail », relate avec fierté Julien Lestel pour évoquer sa nouvelle création. « Nous nous sommes étalés sur plus de dix mois pour mener au mieux ce projet. Il a fallu attendre que cela mûrisse », confie le chorégraphe. En résidence à l’Opéra de Massy depuis trois saisons, Julien Lestel signe ainsi sa deuxième création sur les planches massicoises, la onzième chorégraphie pour le compte de sa propre compagnie qu’il a fondée en 2006.

Après sa composition présentée la saison dernière à l’Opéra de Massy, « Puccini » qui s’articulait autour des héroïnes des opéras du compositeur, le célèbre chorégraphe revient avec une création particulière. « Transmission » – c’est son nom –, est une chorégraphie basée sur le partage du savoir, plus particulièrement sur le partage d’expérience entre un chorégraphe et ses danseurs. Bref, plus qu’une simple création, cette pièce est presque l’autobiographie visuelle et musicale de Julien Lestel.

« Une partie de moi-même »

« Transmission » est donc l’histoire du métier de chorégraphe et « l’histoire d’une création tout simplement », explique son créateur. En légèrement plus d’une heure, Julien Lestel met en scène ses sept danseurs sur différents tableaux. « Cela fait trois ans que je travaille avec eux, rappelle Julien Lestel. Ce sont eux que j’ai envie de mettre à l’honneur dans cette création, plus que moi ». Ainsi, Julien Lestel s’efface souvent pour laisser ses danseurs exprimer pleinement leur art. Toutefois, le chorégraphe n’est jamais loin. Tantôt il les accompagne, tantôt il les oriente pour faire passer différentes émotions. « Je suis comme un artiste au milieu des danseurs. Je leur donne l’impulsion pour qu’ils expriment tour à tour les différents sentiments humains dont les danseurs s’inspirent pour interpréter des rôles », décrypte Julien Lestel. Le chorégraphe sculpte ainsi les joies, les douleurs, l’amour ou encore la tristesse sur les corps de ses danseurs en toute légèreté.

La musique moderne de Max Richter et la scénographie s’harmonisent parfaitement avec le style chorégraphique initié par le chorégraphe. Enfin, les jeux de lumière viennent renforcer par moment les différents sentiments que les artistes veulent faire passer. On se laisse ainsi porter pendant plus d’une heure par ces artistes et leur prestation de qualité.

Outre les émotions que Julien Lestel souhaite faire passer à ses danseurs, mais aussi au public, cette création relate également son histoire personnelle. « L’idée de Transmission est de faire partager ce que j’ai appris à ma compagnie et au public. Je veux transmettre ce que j’ai reçu de mes maîtres en la matière ». Formé à l’école de danse de Paris, Julien Lestel a croisé sur son parcours quelques grands noms de la danse comme Marie-Claude Pietragalla, Roland Petit ou encore l’illustre Rudolph Noureev. « Cette chorégraphie, c’est un peu une partie de moi-même. C’est presque autobiographique, mais avec beaucoup de modestie », ironise le créateur.

De la transmission vers tous les publics

Cette notion de partage d’expérience ne se réalise pas que par le biais de la représentation de « Transmission ». En effet, la Compagnie Julien Lestel réalise de nombreux ateliers pédagogiques en partenariat avec l’Opéra de Massy dans le cadre de sa résidence. Des ateliers tournés vers toutes sortes de public. Ce mercredi 4 mars, plusieurs ateliers étaient prévus. L’un d’entre eux mettait en scène quelques membres de la Compagnie Julien Lestel avec un public de personnes handicapées mentales de la résidence Soleil de Massy. « Nous participons régulièrement à ce genre d’action avec le personnel de l’Opéra », confirme Julien Lestel. Les buts sont multiples. « Nous organisons ces temps pour préparer et éveiller le public que l’on reçoit aux thèmes du ballet. Nous les préparons à voir quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de voir. Là encore, c’est du partage, de la transmission ». Et ces rendez-vous sont un succès.

Dans le cadre des ateliers, des personnes âgées ont assisté au filage de la pièce (DR)

Dans le cadre des ateliers, des personnes âgées ont assisté au filage de la pièce (DR)

Ce mercredi 4 mars encore, des enfants des centres de loisirs de Massy, des maisons de quartier ou encore des personnes âgées des EHPAD ont pu assister au filage de la pièce et donc avoir le luxe de découvrir cette création en avant-première. « C’est formidable ! s’exclame une pensionnaire de la maison de retraite la Martinière de Saclay. Je n’avais jamais vu ça en vrai ». « C’est vraiment une superbe expérience pour ces personnes comme pour nous, affirme Valérie, une des accompagnatrices. Certaines personnes âgées étaient habituées à faire des sorties culturelles en étant plus jeunes. De venir assister au filage a permis à plusieurs personnes de se souvenir de pièces qu’ils avaient vu plus jeunes. Bref, c’est une très bonne expérience ».

Ce premier public a donc fortement apprécié la nouvelle création de Julien Lestel. Pour ceux qui souhaiteraient encore réserver des places pour les deux représentations, la billetterie est encore ouverte. Vous ne serez pas déçu du voyage proposé par ces virtuoses.

 

« Transmission », de Julien Lestel. Jeudi 5 et vendredi 6 mars à 20h à l’Opéra de Massy. Tarifs : de 18€ à 29€ (-50% pour les –18ans).