Face à une recrudescence des accidents engendrés par la présence de radars sur les feux présents le long de la RN20, la mairie de Linas vient d’installer un dispositif de signalisation des « zones de danger » afin d’alerter les automobilistes.

La mairie de Linas a les radars dans son viseur et plus particulièrement les radars installés au niveau des feux de la RN20. « Ils provoqueraient plus d’accidents qu’ils n’en évitent », peut-on lire dans un communiqué de la ville. Responsables de nombreux accidents sur cette nationale et de dégâts importants causés sur le mobilier urbain, les radars ont eu raison de la patience du maire de Linas, François Pelletant.

Après plusieurs propositions adressées aux pouvoirs publics restées sans réponse, la Mairie a décidé de mettre en place un système de signalisation de « zones de danger » par le biais de panneaux sur lesquels sont inscrits « freinages brutaux », afin d’alerter les automobilistes et d’éviter les carambolages. Au cours des prochaines semaines, la mairie observera les chiffres des accidents afin de constater si la démarche porte ses fruits ou si elle n’a aucune influence sur le nombre d’accidents.