Branden Grace surfe sur le dernier neuf pour remporter le LIV Golf Invitational à Portland.

Branden Grace a remporté une victoire de deux coups au tournoi LIV Golf Invitational de Portland, samedi, grâce à un back nine contenant cinq birdies du Sud-Africain.

Le numéro 128 mondial, âgé de 34 ans, s’est rapproché de Carlos Ortiz grâce à un birdie au 13e trou, puis a réalisé des birdies aux 15e, 16e et 17e trous au Pumpkin Ridge Golf Club pour s’assurer la victoire lors du deuxième événement de la série.

« Ce nouveau format, tout est incroyable et tout le monde s’amuse comme un fou », a déclaré Grace après sa victoire dans ce tournoi de 54 trous où il n’y a pas de cut et où les 48 participants gagnent une partie d’une bourse de plus de 20 millions de dollars. Pour avoir remporté le tournoi, Grace a reçu 4 millions de dollars.

Grace a réalisé un score final de 65 et a terminé deux coups devant le Mexicain Ortiz, qui a terminé avec un score de 69.

Dustin Johnson, deux fois vainqueur d’un tournoi majeur et 17e au monde, est le joueur le mieux classé jusqu’à présent dans la nouvelle série. Il a commencé la journée à égalité avec Ortiz, mais a terminé à égalité pour la troisième place avec son compatriote Patrick Reed avec un score de neuf sous.

Johnson a joué une carte de 71 sous la normale, tandis que l’ancien champion des Masters, Reed, a progressé avec une carte de 67 sous la normale, incluant un eagle au 17e trou.

Grace avait pris la tête grâce à son birdie au 15e trou lorsque son coup de départ au 16e trou a traversé le fairway pour se retrouver dans une bande de rough le long d’un chemin de chariots. Son deuxième coup a traversé le green, mais il a renforcé son emprise sur la tête en réalisant un birdie.

Lire aussi:  Wayne Rooney ramène sa réputation naissante de manager à DC United

Le titre par équipe est revenu au quatuor All-American composé de Johnson, Reed, Talor Gooch et Pat Perez, chacun empochant 750 000 $ en plus de ses gains individuels.

Le troisième événement LIV Golf est prévu du 29 au 31 juillet au Trump National Golf Club Bedminster dans le New Jersey.

L’Anglais Paul Casey, classé 26e au monde, a révélé samedi qu’il avait signé pour y faire ses débuts au LIV Golf, mais l’agitation suscitée par cette série dissidente promet de se poursuivre.

Le PGA Tour a suspendu sept membres et anciens membres qui ont fait leurs débuts au LIV Golf à Portland, dont Ortiz, Reed, Brooks Koepka, quatre fois vainqueur d’un tournoi majeur, et Bryson DeChambeau, ancien champion de l’US Open.

Le directeur général du DP World Tour, Keith Pelley, a critiqué les joueurs, dont Ian Poulter et Lee Westwood, qui ont menacé d’intenter une action en justice si les amendes et les suspensions qui leur ont été imposées après avoir joué le premier tournoi LIV Golf à Londres n’étaient pas annulées.

« Avant de rejoindre LIV Golf, les joueurs savaient qu’il y aurait des conséquences s’ils choisissaient l’argent plutôt que la compétition », a déclaré Pelley.

Le DP World Tour a finalement répondu en maintenant les amendes et les interdictions, l’exclusion des joueurs de LIV Golf de la liste d’inscription du Scottish Open de la semaine prochaine étant la preuve de la position du circuit.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*