Les soldes d’hiver n’auront pas été un franc succès selon les commerçants. Une nouvelle période plutôt décevante pour l’économie essonnienne après les soldes en demi-teinte de l’été dernier.

Alors que les soldes se terminent ce mardi 17 février, les professionnels de la vente sont globalement déçus des ventes des six dernières semaines. C’est en tout cas vers cette conclusion que l’enquête diligentée par la Chambre de Commerce et de l’Industrie de l’Essonne (CCI) s’est positionnée. Cette année, une majorité de commerçants est donc déçue, avec 51 % de déçus et 12 % de très déçus pour ces soldes d’hiver 2015. Seuls 30 % se déclarent satisfaits et 4 % très satisfaits.

Un résultat nettement moins bon, voire contraire à celui obtenu il y a un an. A l’hiver 2014, 50 % des commerçants étaient satisfaits. Comment expliquer ces résultats en demi-teinte ? Ce mauvais résultat serait dû en grande partie aux attentats terroristes qui ont frappés le pays le 7 janvier dernier, jour du lancement des soldes. Les attentats puis la traque qui a suivi jusqu’à la marche républicaine du 11 janvier ont « grandement préoccupé des français qui, par conséquent, n’avaient pas la tête à faire les soldes, avec pour certains même la peur de se rendre dans des lieux publics », assure la CCI.

Pour cette année, 54% des commerçants interrogés expliquent avoir enregistré une baisse non négligeable de leur chiffre d’affaire. Le secteur de l’équipement de la maison étant le plus concerné avec 67% de commerçants déçus et 11 autres pourcents de très déçus de ces soldes. Des résultats qui rappellent ceux de l’été dernier, qui étaient plus que mitigés.