Des militants syndicaux et associatifs ont pris place à l’entrée du centre commercial de Massy ce dimanche, pour dénoncer le vote de la loi Macron qui étend le travail dominical.

Les automobilistes se rendant à Leroy-Merlin de Massy ce dimanche ont reçu un accueil inattendu. Celui de drapeaux, banderoles, ainsi que des tracts donnés à leur fenêtre, expliquant les risques de l’extention du travail du dimanche. C’est à l’entrée de cette zone où travaillent les salariés qui font tourner ces magasins de loisirs et de travaux que les membres de la CGT, de la CFE-CGC et de l’association Femmes Solidaires ont voulu sensibiliser sur les risques qu’entrainerait cette « banalisation » du dimanche non chômé : « surtout concernant les vies personnelles et familiales de milliers de salariés » tels que ceux de cette zone commerciale.