L’année 2015 sera marquée par le lancement d’importants chantiers dans les transports de l’Essonne. Symbolique et attendue : la rénovation et l’amélioration de la gare de Juvisy commence au printemps prochain.

T7 Portes Essonne 2

Développer le réseau des transports en commun en Essonne, c’est « le combat de cette décennie », selon Jérôme Guedj, président du Conseil général. Pour cause, « les besoins en transports sont énormes en Essonne. Il faut rattraper 30 années de sous-investissement pour les transports du quotidien », explique-t-il dans un communiqué. En 2015, quatre grosses opérations de modernisation et d’amélioration du réseau ainsi que la création d’une nouvelle ligne sont prévus afin de palier à ce retard en matière d’investissement.

Le coup d’envoi de ces améliorations sera donné dès mars-avril avec le début de la rénovation de la gare de Juvisy. Avec ses quelques 1 300 missions de bus par jour et ses 60 000 usagers quotidiens, la gare centenaire méritait bien un petit coup de jeune. Les travaux prévoient la création d’un nouveau pôle d’échanges bus-gare RER, la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, l’amélioration des conditions de confort et de sécurité des piétons ainsi que la mise en place d’équipements d’informations pour les voyageurs et d’un dispositif de vidéosurveillance. La fin des travaux est envisagée pour 2020.

Prolongation du T7?

Au second semestre de l’année 2015 débuteront enfin les premiers travaux de la création de la ligne de tram-train Massy-Evry. Les futurs usagers devront toutefois prendre leur mal en patience. Validé en juin dernier, l’avant-projet d’un montant global de 526 millions d’euros, ne verra définitivement le jour qu’à l’horizon 2019.

Fin 2015, les travaux sur le TCSP (transport collectif en site propre) Massy-Polytechnique Palaiseau seront terminés tout comme son prolongement jusqu’au Christ de Saclay, en attendant la prochaine étape jusqu’à Châteaufort.

Fin 2015 – début 2016, la ligne du T7 qui relie Athis-Mons à Villejuif pourrait voir le lancement de la prolongation avec Juvisy, afin de créer une connexion efficace pour les salariés du pôle d’Orly. Alors que la ligne de tramway compte aujourd’hui près de 25 000 usagers par jour, elle pourrait bien attirer 45 000 usagers quotidiens avec ces travaux.

Enfin, dans le même temps, un TCSP (transport collectif en site propre) verra le jour sur l’A10. Une voie exclusivement réservée au bus sera créée entre Les Ulis et Massy, portion de l’autoroute la plus embouteillée aux heures de pointe. Sa mise en service est prévue pour 2017.

« Ces prochains mois ne feront que concrétiser les efforts du département depuis de nombreuses années », affirme Pascal Fournier, vice-président en charge des déplacements. En parallèle de ces quatre chantiers, d’autres projets sont également d’ores et déjà prévus : le réaménagement du ring des Ulis, le remplacement de la ligne 402 par le Tzen 4 entre Viry-Châtillon et Corbeil-Essonnes, le prolongement du TCSP sur les RN20 et RN7 ou encore la création d’un TCSP sur la Francilienne. « L’Essonne est en mouvement. », constate Pascal Fournier. « Ce département le mérite bien », et les usagers aussi.