Des procureurs demandent à Interpol de mettre une notice rouge sur le fondateur de Terra, Do Kwon : Rapport

Les procureurs sud-coréens qui enquêtent sur le fondateur de Terra (LUNA), Do Kwon, auraient demandé à Interpol de placer une notice rouge sur l’entrepreneur en crypto-monnaies, car on ne sait toujours pas où il se trouve.

Selon un rapport du Financial Times, les procureurs ont également déclaré qu’ils avaient demandé au ministère des Affaires étrangères de Séoul d’annuler le passeport de Kwon, car il est « manifestement en fuite et n’a pas l’intention de se présenter devant nous pour être interrogé ».

Selon Interpol, une notice rouge est une demande adressée aux services répressifs du monde entier pour « localiser et arrêter provisoirement une personne dans l’attente de son extradition, de sa remise ou d’une action judiciaire similaire. »

Le bureau du procureur aurait déclaré qu’il avait déjà entamé la procédure pour placer Kwon sur la liste des notices rouges d’Interpol et révoquer son passeport.

Au cours du week-end, Kwon a nié qu’il se soustrayait aux autorités, contrairement à ce qui avait été rapporté.

Je ne suis pas « en fuite » ou quoi que ce soit d’autre – pour toute agence gouvernementale qui a montré un intérêt à communiquer, nous sommes en pleine coopération et nous n’avons rien à cacher.

Nous sommes en train de nous défendre dans de multiples juridictions – nous nous sommes tenus à une barre d’intégrité extrêmement élevée, et nous avons hâte de clarifier la vérité au cours des prochains mois. »

En mai, l’écosystème Terra a implosé lorsque son stablecoin UST, a perdu sa cheville. UST et LUNA sont tous deux tombés à zéro en quelques jours, causant environ 40 milliards de dollars de dommages aux investisseurs.

Lire aussi:  Le Nasdaq va proposer un service de garde de crypto-monnaies pour les institutions et prévoit de l'étendre : Rapport

Kwon a été accusé par les autorités sud-coréennes d’être à l’origine d’une « fraude à la Ponzi », notamment avec la plateforme financière décentralisée Anchor Protocol basée sur Terra, qui offrait aux investisseurs UST des rendements d’environ 20 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*