La série de 37 victoires d’Iga Swiatek s’effondre à Wimbledon

Iga Swiatek a été éliminé samedi de Wimbledon en deux sets, mettant fin à la série de 37 victoires du numéro un mondial.

La vétéran française Alize Cornet, classée 37e, a profité d’une performance pleine d’erreurs de son adversaire polonaise pour s’imposer 6-4, 6-2 sur le Court 1 dans le choc du troisième tour.

« Je n’ai pas de mots pour le moment », a déclaré Cornet après la rencontre.

« Je suis une grande fan d’Iga, elle est si talentueuse, c’est une joueuse incroyable et une belle ambassadrice du tennis féminin, donc je suis très flattée de l’avoir battue aujourd’hui ».

« Ce genre de match est ce pour quoi je vis, ce pour quoi je m’entraîne, ce qui me motive et je savais que je pouvais le faire. J’avais cette conviction même avec ses victoires, je pensais qu’il y a un moment où tu peux la battre, c’est maintenant sur le gazon, donc j’y croyais très fort et j’ai la meilleure équipe à mes côtés et le meilleur public.

« Je crois que j’aime les surprises, c’est un sentiment très agréable en ce moment et j’ai besoin de m’y faire parce que j’ai encore l’impression de jouer et de ne pas réaliser complètement ce que j’ai fait.

« C’est irréel – je joue l’une des meilleures saisons de ma carrière – je me sens bien sur le court, je m’amuse beaucoup – je me sens bien physiquement, huit ans après ma première qualification, je peux dire que je suis toujours là, je suis toujours aussi motivé et j’ai toujours le feu en moi et j’espère que vous avez apprécié le match. »

Lire aussi:  Dominic Calvert-Lewin se blesse à nouveau pour Everton.

La tête de série numéro un était sur la défensive dès le début du match, brisée dans ses deux premiers jeux de service, et n’a pas pu revenir au niveau.

La jeune femme de 20 ans a fait le break à sa première occasion dans le deuxième set, mais Cornet a fait le break immédiatement, répétant l’exploit deux fois de plus alors que le jeu de Swiatek s’effondrait.

Coco Gauff en route vers la défaite contre Amanda Anisimova. AFP

Swiatek a commis un total de 33 fautes directes dans un match inhabituellement négligé.

Elle n’avait pas perdu de match depuis sa défaite contre Jelena Ostapenko en février à Dubaï, remportant ses six derniers tournois, dont celui de Roland-Garros.

En atteignant le quatrième tour, Cornet égale son parcours à Wimbledon en 2014, lorsqu’elle avait battu Serena Williams au troisième tour.

Ailleurs, le défi de Coco Gauff s’est brisé au troisième tour lorsqu’elle a été battue par une adversaire familière, Amanda Anisimova, 6-7, 6-2, 6-1, dans un affrontement américain.

« C’est la première fois que je joue sur le Centre Court et c’est le jour le plus spécial de ma carrière », a déclaré une Anisimova rayonnante, qui a célébré son triomphe en s’effondrant sur le dos.

« Avant le match, j’essayais juste de me préparer à m’imprégner de ce moment, que je gagne ou perde, mais gagner aujourd’hui est tout simplement si spécial et je suis très reconnaissante de cette expérience. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*