L’abonnement Navigo à 70 euros par mois, quel que soit le lieu d’habitation en Ile-de-France, entrera en vigueur en septembre prochain. Le Conseil du Stif a entériné la décision ce mercredi, calquant les tarifs sociaux et la carte Imagine R à la mesure.

Cette fois c’est lancé : le 1er septembre prochain, il n’y aura plus qu’un seul tarif pratiqué pour les abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels dans la région parisienne. Finies les zones de transports, au nombre de cinq aujourd’hui, huit il y a quelques années. Alors que la Région et les entreprises sont tombées d’accord pour le financement de la mesure, puis après un passage dans la Loi de finance à l’Assemblée Nationale, le Conseil d’administration du Syndicat des transports d’Ile-de-France, devait voter la mise en oeuvre du tarif unique ce mercredi.

La délibération adoptée acte l’entrée en vigueur du Pass Navigo unique pour le mois de septembre 2015. D’un tarif mensuel de 70 euros, l’abonnement qui a remplacé la carte orange coûtera 35 euros pour les étudiants (carte Imagine R), et 17 euros pour le tarif social. Les grands gagnants sont les usagers de grande couronne qui se rendent à Paris (4 ou 5 zones) tandis que les deux zones (3–4, 4–5..) perdront au change (lire notre article).

La majorité de gauche à la Région a parlé d’une mesure qui va dans le sens de « l’unité régionale », et plaidé en faveur du pouvoir d’achat des usagers et de la « transition écologique ». Du côté de l’opposition de droite, on critique un « cadeau empoisonné » qui freinera les investissements sur les lignes. Derrière la chef de file de l’UMP Valérie Pecresse, Nathalie Kosciusko-Morizet et Serge Dassault, parlementaires essonniens, et des élus régionaux signent une tribune dans le Huffington Post dans laquelle ils jugent que tous les usagers seront « perdants » avec ce Navigo unique à 70 euros