Les adhérents du MoDem en Essonne renouvelaient ce week-end leurs instances dirigeantes. Seul candidat à sa succession, le conseiller municipal de Grigny Serge Gaubier a été réélu pour trois ans président de la fédération essonnienne.

Scrutin symbolique car comportant peu de suspense, pour les quelques 300 adhérents du MoDem dans le département. Dans le cadre du renouvellement de leurs instances locales, et avant le vote pour leur Conseil national du 4 au 11 décembre, les membres du parti de François Bayrou avaient à choisir leur équipe dirigeante pour l’Essonne. Une seule liste s’est présentée à leur suffrage, avec à sa tête Serge Gaubier, président depuis 2011 du MoDem 91.

Vainqueur d’un scrutin interne serré en 2011, il n’aura cette fois pas eu de concurrence, étant le seul candidat à sa succession. « Nous avons depuis travaillé pour rassembler l’ensemble de la fédération » indique le responsable essonnien, qui se place maintenant dans la dynamique des prochaines échéances départementales et régionales. Concernant les élections cantonales de mars (départementales), Serge Gaubier livre la stratégie en construction de son parti : « rien n’est figé pour l’instant, tout est ouvert, nous allons faire des alliances par endroit, avec l’UDI ou l’UMP, et être autonomes dans d’autres cantons ».

Celui qui souhaite « obtenir des élus et gagner » le Conseil général face à la majorité de gauche actuelle, annonce que ses candidats devraient être connus « certainement avant Noël ».