La pression est retombée sur le CF Montréal alors que la position pour les séries éliminatoires de la MLS est pratiquement assurée.

MONTRÉAL – Grâce à la victoire du CF Montréal sur Chicago, mardi soir au Stade Saputo, sous la pluie, le club s’est assuré l’avantage du terrain pour le premier tour des séries éliminatoires de la Major League Soccer.

L’entraîneur-chef Wilfried Nancy n’a plus besoin d’une seule victoire pour s’assurer la deuxième place de la Conférence Est. Montréal (17-9-5) se prépare à un match sur la route samedi contre le New England Revolution.

« La seule pression pour nous est de bien jouer », a déclaré Nancy, qui a fait tourner son équipe lors de la victoire 3-2 de mardi contre le Fire. « Le meilleur outil d’un manager est la compétition et c’est ainsi que nous allons avoir l’équipe au plus haut niveau possible ».

Ce ne sera pas le cas de l’adversaire de Montréal samedi soir. Le Revolution (9-11-11) aborde le match à la 10e place de la Conférence Est, à trois points de Columbus, septième, pour la dernière place qualificative de la conférence. Le résultat de samedi pourrait faire ou défaire le Revolution dans sa course à la post-saison.

Montréal pourrait connaître une plus grande rotation de son équipe lors des derniers matchs de la saison régulière, alors que son onze de départ pour les séries éliminatoires commence à se consolider. Nancy n’a jamais eu peur d’apporter des changements significatifs à son effectif, surtout si l’on considère que la saison de MLS est très condensée.

« Chaque joueur de l’équipe doit faire un peu de compromis pour le bien du groupe, donc si je sors du banc, alors je vais tout donner », a déclaré Joaquin Torres, qui a légèrement baissé dans le classement des attaquants de l’équipe. « Même à l’entraînement, tout le monde donne son maximum et le fait que les titulaires et les remplaçants soient tous engagés dans cet objectif collectif nous rend si forts en ce moment. »

Lire aussi:  Le libéral québécois blâme les conservateurs pour la violence, Legault demande à la police d'être prête

Alors que Montréal a connu une nouvelle série de bons résultats après une légère baisse de régime à domicile, la Nouvelle-Angleterre n’a pas bénéficié du même succès, ne remportant qu’un seul match sur ses sept derniers.

L’entraîneur principal Bruce Arena a exprimé ses doutes quant à la capacité de son équipe à se battre pour la post-saison après une défaite 3-1 à Houston mardi.

« Je ne sais pas quelle serait la probabilité pour nous de nous qualifier pour les playoffs. Je ne pense pas qu’elle soit grande », a déclaré Arena après le match.

Nancy a mis en garde contre le fait que le Revolution utilise les mots de l’entraîneur comme motivation.

Kei Kamara du CF Montréal, au centre, célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué contre le Chicago Fire lors de la première mi-temps d'une action de soccer MLS à Montréal, le mardi 13 septembre 2022.Avec la victoire du CF Montréal contre Chicago, mardi soir au Stade Saputo, le club a fait assez pour s'assurer l'avantage du terrain pour le premier tour des éliminatoires de la Major League Soccer.

« Je ne pense pas qu’ils aient si bien joué et je comprends sa réaction, mais quand un entraîneur dit quelque chose comme ça, l’équipe a tendance à sortir forte », a déclaré Nancy. « Ils sont toujours dans la course aux playoffs et nous serons prêts pour ça, mais ils vont beaucoup courir et nous devons nous préparer. »

Montréal a pris le dessus sur la Nouvelle-Angleterre la dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées, remportant une victoire convaincante de 4-0 au Stade Saputo le 20 août.

« Le match que nous avons joué à Montréal était un match où, en toute justice pour notre groupe, nous n’avons pas été en mesure de démarrer une équipe en bonne santé », a déclaré Arena. « Nous avons dû faire quelques ajustements à notre alignement qui n’étaient évidemment pas bons. Mais je pense que nous serons en mesure d’aligner une équipe plus forte samedi. « 

Lire aussi:  Un ex-employé d'un centre de santé de Québec est accusé d'une fraude présumée de passeport-vaccin

Ce reportage de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 16 septembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*