Katie Boulter, épuisée par ses émotions, est balayée par Harmony Tan.

Une Katie Boulter épuisée a admis qu’elle s’était essoufflée alors que son parcours à Wimbledon s’est terminé de façon décevante par une défaite unilatérale contre Harmony Tan au troisième tour.

Boulter a obtenu le meilleur résultat de sa carrière en battant Karolina Pliskova, finaliste de l’année dernière, jeudi, mais elle n’a pas réussi à entrer dans le match contre Tan, qui s’est brillamment appuyée sur sa victoire au premier tour contre Serena Williams et se qualifie pour la première fois pour les huitièmes de finale d’un grand chelem.

Tan, classée trois places plus haut que Boulter (115), a contrôlé le match dès le début et s’est facilement imposée 6-1, 6-1 en seulement 51 minutes.

Boulter s’est rendue à Wimbledon après avoir réalisé de bonnes performances à Nottingham, Birmingham et Eastbourne, mais elle a traversé une période difficile en dehors du court et était en larmes lors de son interview sur le court jeudi après avoir révélé que sa grand-mère était décédée en début de semaine.

La jeune femme de 25 ans a déclaré : « Je pense que je suis juste un peu épuisée émotionnellement, si je suis honnête. Ces dernières semaines ont été longues. Je ne vais même pas parler de cette semaine. Je pense que cette semaine était la cerise sur le gâteau.

« Mais j’ai travaillé si dur pendant une longue période, surmonter une blessure pour commencer est une énorme, énorme lutte, et j’ai réussi, et je suis ici et j’ai joué du tennis incroyable semaine après semaine. J’ai joué beaucoup de matchs. Je suis en quelque sorte passé de zéro à cent assez rapidement.

Lire aussi:  Gabriel Jesus continue d'impressionner avec Arsenal.
La Française Harmony Tan revient sur la Britannique Katie Boulter. AP

« Cette semaine a probablement été le point de bascule. J’ai joué de très bons matches. C’était aussi très émouvant. Je pense qu’aujourd’hui, j’ai fait un pas de trop. C’est tout à son honneur, elle a joué un tennis très dur. C’était clairement un peu trop ».

Les organisateurs de Wimbledon ont été critiqués pour ne pas avoir programmé Boulter sur un plus grand court après ses exploits contre Pliskova, et il y avait beaucoup de sièges vides sur le Court 2 lorsque le jeu a commencé à 11 heures.

Tan a estimé que la décision l’a aidée, disant : « Quand vous jouez une Britannique sur le Centre Court, je pense qu’il y a beaucoup de monde pour elle. J’aime jouer sur un petit court ».

Boulter n’avait pas à se plaindre, cependant, ajoutant : « Vous êtes censés mettre les meilleurs matchs qu’il y a sur le Centre Court et sur le Court One. Nous avons Iga (Swiatek) qui est sur le terrain avec je ne sais combien de victoires consécutives. Je ne m’attendrais jamais à être placé devant des joueurs comme ça ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*