L’Angleterre s’écrase lors du premier test contre l’Australie, qui compte 14 membres.

L’Angleterre a subi sa quatrième défaite consécutive et a perdu sa magie face à l’Australie en s’inclinant 30-28 lors du premier test de la série, samedi à Perth.

La deuxième ligne des Wallabies, Darcy Swain, a été expulsée pour un coup de tête à la 34e minute, mais les touristes d’Eddie Jones n’ont toujours pas réussi à obtenir une neuvième victoire consécutive dans ce match.

C’est le deuxième match consécutif où les Wallabies ne parviennent pas à se défaire d’une équipe à 14, après avoir été battus par les Barbarians à Twickenham lors de leur dernière sortie.

Les Wallabies ont perdu Quade Cooper, Tom Banks et Allan Alaalatoa sur blessure avant que Swain ne soit expulsé pour son coup sur Jonny Hill.

La perte du vétéran Cooper, blessé au mollet lors de l’échauffement, était regrettable, mais l’expulsion de Swain était entièrement auto-infligée car il a clairement frappé Hill hors du ballon à la 34e minute, obligeant l’arbitre James Doleman à agir.

Hill a été pénalisé pour avoir provoqué son coéquipier, notamment en lui tirant les cheveux alors qu’ils se battaient pendant et après un maul, et le joueur d’Exeter a eu de la chance d’échapper à la sanction pour avoir poussé son rival au visage plus tôt dans la mi-temps.

Perth accueillait les cinquième et sixième nations les mieux classées au monde et les deux équipes se sont comportées comme les équipes moyennes que leur position laissait présager, dans un match brouillon et chaotique disputé devant 47 668 spectateurs.

Ellis Genge a ouvert le score pour l’Angleterre dans le troisième quart-temps, mais l’Australie a riposté par Jordan Petaia et lorsque Noah Lolesio, remplaçant de Cooper, a réussi une transformation délicate, les hôtes ont pris l’avantage.

Lire aussi:  Golf : Hideki Matsuyama 80e après 3 tours au 150e British Open
Eddie Jones, entraîneur de l'Angleterre, serre la main de Nic White, joueur des Wallabies, avant le premier test-match. EPA

Le propulseur Folau Fainga’a a porté le coup fatal à la 69e minute et l’Angleterre n’avait plus aucun moyen de revenir dans la partie, jusqu’à ce que la jeune sensation des London Irish, Henry Arundell, entre en jeu et mette en pièces la défense locale.

Dans une tendance inquiétante, les hommes de Jones ont empiré au fur et à mesure que le match avançait, car ils ont commencé par montrer plusieurs belles actions en attaque avec Joe Cokanasiga en vedette.

Tom Curry – qui n’est pas réapparu en seconde période en raison d’un HIA raté – était envoyé dans l’espace et sa longue passe trouvait Joe Marchant mais le centre était brillamment plaqué par Marika Koroibete, dont la défense avait sauvé un essai.

L’avance de l’Angleterre s’est construite grâce à la botte d’Owen Farrell et alors que l’Australie était encore sous le choc de la perte de Cooper, Banks quittait le terrain sur le chariot médical après s’être cassé le bras en tombant maladroitement.

Alaalatoa était le suivant à sortir du terrain après s’être relevé de façon instable d’un ruck et le nombre de pénalités continuait à augmenter, permettant à Lolesio de marquer trois points.

Et dans le départ le plus dramatique, Swain était expulsé après avoir perdu son sang-froid suite aux provocations de Hill.

Malgré tous ces revers, les Wallabies s’accrochaient et arrivaient à la mi-temps à égalité grâce à une deuxième pénalité de Lolesio avant de prendre l’avantage pour la première fois peu après la pause.

Lire aussi:  Babar Azam soutient Hasan Ali pour son retour au Pakistan

L’avantage n’a pas duré longtemps car Genge a terminé un maul dans le coin droit et l’Angleterre a repris la pression dans la même zone du terrain, mais les Wallabies ont été sauvés près de leur ligne par l’excellence du capitaine Michael Hooper.

Farrell avait manqué ses deux derniers tirs au but, mais il était sur la cible à la 61e minute, bien que les Wallabies aient repris l’avantage lorsque Petaia plongeait dans le coin gauche pour conclure une construction intelligente, avec Samu Kerevi fortement impliqué.

Billy Vunipola recevait un carton jaune pour un plaquage dangereux sur Hooper et l’Australie était en tête lorsque le pilier Fainga’a trouvait un chemin au milieu d’un maul.

Pete Samu complétait le score des Wallabies avant que les remplaçants Arundell et Jack van Poortvliet ne touchent le sol dans les derniers instants pour donner à l’Angleterre de quoi se réjouir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*