Le secrétaire d’État au budget assistera mardi, au lancement de la seconde journée nationale de destruction des contrefaçons. Il se rendra au site douaniers de Chilly-Mazarin.

Alors que la France prépare son budget pour l’année 2015, qui prévoit notamment de baisser les aides de l’État à destination des collectivités locales (lire notre article), la contrefaçon fait perdre chaque année à la France, six milliards d’euros. « Elle contribuerait de même à supprimer plus de 100 000 emplois en Europe, dont 30 000 en France », indiquait en 2013 le ministère des affaires étrangères

Pour mettre l’accent sur les pertes financières liés à la contrefaçon, le secrétaire d’État chargé du budget de France, Christian Eckert,  assistera mardi à Chilly-Mazarin, au lancement de la seconde journée nationale de destruction des contrefaçons saisies ces dernières semaines par les douanes. « La destruction de plus d’un millions d’articles contrefaits interceptés par les services douaniers sera réalisée sur 17 sites dans toutes la France », dont le centre de dédouanement postal de Chilly-Mazarin, « lieu emblématique de la lutte contre la contrefaçon dans les flux de e-commerce », indique la préfecture dans un communiqué.