Lutte : Sakurai bat Maroulis pour la cinquième médaille d’or du Japon aux championnats du monde.

Tsugumi Sakurai a remporté la cinquième médaille d’or du Japon aux championnats du monde de lutte jeudi, en battant la médaillée d’or olympique de Rio de Janeiro, l’Américaine Helen Maroulis, en finale de l’épreuve féminine des 57 kilos.

Sakurai, 21 ans, a remporté une rencontre intense 3-0 à Belgrade après avoir marqué un takedown en deuxième période contre Maroulis, 30 ans, qui a privé Saori Yoshida de sa quatrième médaille d’or olympique consécutive en 2016 à 53 kg.

Tsugumi Sakurai (bleu) du Japon et Helen Maroulis des États-Unis participent à la finale des 57 kilogrammes féminins lors des championnats du monde de lutte à Belgrade, le 15 septembre 2022. (Essonne Info)

« Je suis venue ici avec (suffisamment) d’entraînement à mon actif et je ne voulais pas être battue en endurance par mon adversaire étrangère. C’est énorme que j’aie réussi à arracher la victoire », a déclaré Sakurai.

Après avoir pris une avance de 1-0 dans la première période grâce à un point d’activité, Sakurai a attrapé une jambe et est monté sur le dos de Maroulis avant de la mettre au sol pour deux points décisifs.

« Je crois que je l’ai éclipsée en termes d’endurance et de ténacité », a déclaré Sakurai, qui devra probablement battre Risako Kawai, double médaillée d’or olympique, pour obtenir une place aux Jeux de Paris en 2024.

« Devenir la numéro 1 mondiale en 57 kg est quelque chose que je peux construire (vers) « , a-t-elle dit. « (Mais) je ne participerai même pas aux qualifications olympiques si je ne réussis pas à passer la compétition nationale. Ce n’est que le début. »

Lire aussi:  Ajax, Barca, Real, Walsall : 10 des matches amicaux de pré-saison les plus improbables du monde du football

Ami Ishii, 19 ans, a perdu la finale des 68 kg face à l’Américaine Tamyra Mensah-Stock par chute et a terminé deuxième.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*