Sumo : Tamawashi, invaincu, inflige sa deuxième défaite à Terunofuji.

Le maegashira Tamawashi (n°3) a infligé au yokozuna Terunofuji sa deuxième défaite au Grand Tournoi d’Automne de Sumo jeudi, et a rejoint Hokutofuji (n°8) et Oho (n°13) comme seuls lutteurs invaincus après cinq jours.

Tamawashi, qui avait battu Terunofuji lors de trois rencontres consécutives avant de s’incliner en juillet à Nagoya, a porté des coups violents à la gorge du yokozuna avec ses deux mains lors du dernier combat de la journée au Ryogoku Kokugikan.

Terunofuji a résisté à la tempête mais Tamawashi a immédiatement balancé le grand champion avec une projection du bras droit sans ceinture et a maintenu la pression en route vers une victoire forcée.

Le numéro 3 maegashira Tamawashi (devant) inflige au yokozuna Terunofuji sa deuxième défaite lors de la cinquième journée du Grand Tournoi d’Automne de Sumo, le 15 septembre 2022, au Ryogoku Kokugikan à Tokyo. (Essonne Info)

« Je voulais continuer à avancer mais je savais que je devais sceller les choses rapidement dès que mon élan vers l’avant s’arrêtait », a déclaré Tamawashi, 37 ans, qui a remporté cinq victoires consécutives dès le premier jour pour sa première participation à la division supérieure makuuchi.

Hokutofuji a dominé Kotoeko (1-4) en battant le numéro 9, tandis que Oho, le petit-fils du défunt yokozuna Taiho, dont les 32 titres de champion sont les deuxièmes de l’histoire, a facilement battu le numéro 15 Terutsuyoshi (1-4).

Wakamotoharu (4-1) a perdu son record parfait en succombant au N°4 Takayasu (4-1). L’attaque en force du maegashira n°6 n’a pas réussi à générer suffisamment d’élan pour gêner l’ancien ozeki, plus grand, et a été repoussé sur un contre.

Lire aussi:  Le responsable de l'organisation des Jeux olympiques de Tokyo aurait reçu de l'argent d'un sponsor.

L’ozeki Takakeisho (4-1) a gagné son quatrième combat consécutif pour rester proche des leaders, échangeant des coups avec Meisei (2-3) avant de bien synchroniser un coup de la main gauche pour faire tomber le n°2.

Hoshoryu (4-1) a utilisé un coup de la main gauche pour assommer son collègue sekiwake Daieisho (1-4) au début du combat, avant de s’imposer rapidement.

Le n°3 Ura (3-2) est arrivé ce jour-là avec trois victoires consécutives mais a été éliminé en quelques secondes par Mitakeumi (3-2), l’ozeki menacé de rétrogradation avançant avec facilité et poussant le trickster vers le bas au bord pour mettre fin à une série de deux défaites.

L’ozeki Shodai (1-4) n’a pas opposé une grande résistance et a été éliminé d’emblée par le numéro 2 Kotonowaka (2-3), subissant ainsi sa quatrième défaite consécutive.

Le Sekiwake Wakatakakage (2-3) a eu besoin de temps pour sortir le N°1 Tobizaru (2-3), tandis que Kiribayama (3-2) a surmonté son camarade komusubi et le champion de la rencontre de juillet Ichinojo (2-3) pour le sortir dans un combat encore plus long.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*