Rugby : Le Japon ne parvient pas à maintenir son intensité lors de la défaite 42-23 contre la France

Le Japon a fait un bon début de match avant de s’éteindre en seconde période lors de la défaite 42-23 contre la France dans le premier test de samedi au Toyota Stadium de la préfecture d’Aichi.

Le centre Yoram Moefana a marqué un essai et en a marqué un autre pour les champions des Six Nations, qui ont montré pourquoi ils seront parmi les favoris pour soulever le trophée lorsqu’ils accueilleront la Coupe du monde de rugby 2023.

Le Japonais Tevita Tatafu marque un essai pendant la première mi-temps d’un test-match de rugby contre la France, le 2 juillet 2022, au stade Toyota dans la ville de la préfecture d’Aichi, dans le centre du Japon. (Essonne Info)

Après avoir balayé 2-0 leur série de tests contre l’Uruguay, l’équipe de Jamie Joseph a rencontré un obstacle avant le match lorsque plusieurs joueurs ont été mis sur la touche par le COVID-19.

Le demi-major Takuya Yamasawa s’est retiré de l’équipe vendredi, un jour après que le talonneur vétéran Shota Horie, le demi de mêlée Naoto Saito et l’arrière Ryuji Noguchi aient également été exclus.

L’équipe de Fabien Galthie n’a mis que trois minutes pour inscrire son premier essai, Damian Penaud passant au-dessus dans le coin après que les touristes se soient rapidement écartés d’une mêlée.

Les hôtes ont inscrit leurs premiers points à la sixième minute grâce à une pénalité du demi d’ouverture Lee Seung Sin, qui faisait sa première apparition dans l’équipe après avoir remplacé Yamasawa.

Un travail rapide à la rupture a conduit au premier essai du Japon à la 14e minute, Tevita Tatafu s’infiltrant entre les poteaux avant que Lee n’ajoute les extras pour une avance de 10-7.

Lire aussi:  Erling Haaland en exclusivité : Manchester City et Pep Guardiola feront de moi un meilleur joueur

L’arrière français Melvyn Jaminet et Lee ont échangé des pénalités avant que les deux équipes ne rentrent à la mi-temps sur un score de 13-13.

Les Brave Blossoms ont été éliminés avant la pause lorsque Jaminet a raté ce qui semblait être un essai certain, en faisant passer une passe destinée à Moefana au-dessus de la ligne de touche.

Les touristes menaient 20-13 grâce à l’essai transformé de Matthis Lebel en début de seconde période, avant que l’officiel du match à la télévision n’efface un cinq-points accordé au demi de mêlée Maxime Lucu pour une pénalité.

Moefana s’est défait d’un plaquage pour inscrire l’essai de Penaud à la 58e minute, avant de marquer lui-même trois minutes plus tard, donnant l’avantage à son équipe 35-16.

La France menait 42-16 grâce à l’essai transformé de Pierre Bourgarit, avant que Siosaia Fifita ne réduise l’écart en marquant pour le Japon après la sirène finale.

Les deux équipes se retrouveront lors du deuxième test du 7 juillet au Stade national de Tokyo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*