Baseball : Munetaka Murakami égalise le record de Oh avec son 55e home run

Munetaka Murakami, le frappeur de 22 ans des Yakult Swallows, a frappé son 55ème home run mardi, égalant ainsi le meilleur total de la saison du leader de l’histoire du Japon, Sadaharu Oh.

Murakami a frappé deux home runs au stade Jingu de Tokyo lors de la défaite 9-7 des Swallows contre les Yomiuri Giants. Il est maintenant à égalité pour la deuxième place derrière Wladimir Balentien qui en a frappé 60 pour les Swallows en 2013. Oh a frappé 55 fois avec les Yomiuri Giants en 1964 et a frappé 868 fois dans sa carrière.

Munetaka Murakami, des Yakult Swallows, frappe son 55e coup de circuit de la saison dans la neuvième manche d’un match de la Central League contre les Yomiuri Giants, le 13 septembre 2022, au stade Jingu de Tokyo. (Essonne Info)

Le record de Oh au Japon est resté inégalé jusqu’à ce que deux frappeurs de la Pacific League l’égalent, Tuffy Rhodes des Kintetsu Buffaloes en 2001 et Alex Cabrera des Seibu Lions en 2002.

Le record détenu depuis longtemps par Oh a été teinté de controverse les trois premières fois où un joueur importé s’en est approché, à partir de 1985.

En 1985, Randy Bass des Hanshin Tigers a atteint 54 points, alors que la plupart des lanceurs des Giants, alors dirigés par Oh, ont tristement refusé de défier Bass afin de protéger le record de leur capitaine.

Ce genre d’escroquerie a repris en 2001 lorsque Rhodes a frappé contre les Daiei Hawks, champions en titre de la PL, dirigés par Oh, à la fin de la saison. Bien que Oh ait déclaré avoir demandé à son équipe d’essayer d’éliminer Rhodes, ils ont évité de lancer des frappes au batteur des Buffaloes.

Lire aussi:  L'Inde s'impose face à l'Angleterre et remporte la série T20 avec un match d'avance.

Il en a été de même lorsque Cabrera a été arrêté à 55 ans, bien que dans les deux cas, aucune des autres équipes PL n’était impatiente de servir le numéro 56.

« Aucun lanceur ne veut être celui qui cède le record de home run, alors c’est terriblement difficile, surtout lorsqu’il ne reste que quelques matchs à jouer », a déclaré Oh en 2002.

En 2013, Oh était le président des Hawks, et alors qu’aucune des autres équipes de CL n’essayait de lui faire des lancers gras, Balentien se faisait draguer alors que Oh l’encourageait et le félicitait après coup.

(Essonne Info)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*