Drachenlord : un hater appelle les pompiers au refuge des streamers – la police enquête

Bien que les canaux publics du Dragon Lord soient bloqués, le « jeu du dragon » semble toujours ne pas avoir de fin. Les pompiers de Nuremberg ont dû intervenir.

Nuremberg – Le Dragonlord a maintenant essayé de se loger discrètement dans un hôtel de Nuremberg, mais ses détracteurs étaient directement sur ses traces. Lorsque son nouveau lieu de résidence a été connu de la communauté « Drachengame », ceux-ci ont signalé une urgence dans l’hôtel en question et ont ainsi alerté les forces d’intervention. Entre-temps, Rainer Winkler a dû quitter ce logement.

Nom : Rainer Winkler
Connu sous le nom de Seigneur Dragon
Date de naissance 2 août 1989
Lieu de naissance Neustadt an der Aisch
Abonnés sur YouTube 224 000 (Jusqu’en août 2022)

Le Dragonlord toujours persécuté – L’intervention des pompiers conduit à l’expulsion

Ce qui s’est passé Mardi soir (6 septembre), une urgence a été signalée dans un hôtel de Nuremberg. L’appel d’urgence n’a toutefois pas été lancé par l’un des clients en danger, mais il s’agissait d’une fausse alerte liée à Drachenlord. En effet, Rainer Winkler tente depuis longtemps de se cacher de ses haters, mais cette fois encore, l’ancien YouTuber n’y est pas parvenu. En effet, des participants au jeu du dragon étaient directement sur ses talons et ont alerté les forces d’intervention sous un faux prétexte afin que Drachenlord soit expulsé de l’hôtel.

Dragonlord (Rainer Winkler) devant un camion de pompiers

C’est ainsi que les détracteurs attaquent : De fausses commandes de nourriture sont également arrivées à l’hôtel et ont finalement effectivement conduit Drachenlord à devoir quitter l’hébergement, comme le rapporte nordbayern.

  • Chez les haters de Winkler, c’est un moyen courant de terroriser les hébergements actuels de Rainer Winkler par des appels téléphoniques, des fausses commandes ou même de mauvaises critiques.
  • C’est ainsi que l’expulsion de Rainer Winkler de ses hébergements est quasiment forcée – les propriétaires ne veulent plus avoir affaire à ces ennuis.
  • Le Dragonlord a également été expulsé de son dernier logement de vacances.
  • Le swatting, comme on appelle ce délit, consiste à passer un faux appel d’urgence à la police ou aux pompiers. En 2015, le swatting avait déjà été pratiqué dans le Dragongame.
Lire aussi:  PS Plus : le meilleur jeu depuis des mois - Presque personne n'a de secret pour lui

Fausse intervention des pompiers à cause du Dragonlord – La police enquête déjà sur un inconnu

La police enquête : La police de Nuremberg enquête déjà sur le faux appel d’urgence, car le swatting est un délit à prendre au sérieux. Il reste donc à voir si les auteurs en subiront les conséquences. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont atteint leur objectif, car Drachenlord a dû quitter l’hôtel le soir même et est probablement à la recherche d’un nouveau logement. En effet, Rainer Winkler est actuellement sans domicile fixe.

Le jeu du dragon : Depuis plusieurs mois, l’ex-YouTuber fuit ses détracteurs. Mais ces derniers sont si bien connectés via les médias sociaux que la localisation du Dragonlord ne reste jamais longtemps secrète. Le jeu du dragon dure maintenant depuis plusieurs années et, dans ce contexte, Rainer Winkler a toujours été poursuivi et insulté par ses haters. Drachenlord a également été condamné à plusieurs reprises pour des altercations physiques avec ses haters.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*