Élections au Québec : Les chefs de parti disent que le nouveau capitaine des Habs Suzuki doit apprendre le français

MONTRÉAL – Plusieurs chefs des principaux partis du Québec affirment que le nouveau capitaine des Canadiens de Montréal, Nick Suzuki, doit apprendre le français.

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a déclaré que les Canadiens ont fait un « excellent choix », décrivant le centre comme l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, avant d’ajouter que Suzuki doit maintenant apprendre le français.

Les Canadiens de Montréal ont annoncé lundi la nomination du joueur de 23 ans originaire de London, en Ontario, au poste de capitaine de l’équipe.

La chef libérale Dominique Anglade a déclaré aux journalistes à Thetford Mines que ce serait une bonne chose que Suzuki apprenne le français, ajoutant que vivre au Québec est une occasion d’apprendre la langue.

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a également salué la décision du club de hockey, décrivant Suzuki comme un « très bon choix » pour le poste de capitaine.

Mais il a déclaré qu’il était important que le capitaine des Habs apprenne le français car le poste implique un lien avec une base de fans québécois qui offre un soutien inconditionnel à l’équipe depuis des générations.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 12 septembre 2022.

Lire aussi:  Élection au Québec : Le chef conservateur sur la défensive au sujet des impôts impayés

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*