Unir les enfants aux séniors était le pari que s’était fixé l’association Cirrus. Autour d’un projet commun, l’objectif était de renforcer les liens entre les générations. Une expérience assurément bénéfique pour l’ensemble des participants de ce projet.

 

L'allumage du gaz pour faire gonfler la montgolfière. (JL/EI)

L’allumage du gaz pour faire gonfler la montgolfière. (JL/EI)

Comme chaque année depuis huit ans, l’association Cirrus propose aux Essonniens des baptêmes de l’air dans le Sud-Essonne. Une manifestation qui recueille d’ailleurs un fort succès. Du 12 au 14 septembre, l’association a organisé plusieurs vols en montgolfières au-dessus de l’Étampois. Outre ces vols, une manifestation publique était organisée le samedi 13 septembre en début de soirée, à la base de loisirs d’Étampes, non loin du terrain de tir à l’arc. Ce grand rendez-vous avait pour but de faire découvrir au grand public le gonflage et le décollage des montgolfières, le tout commenté par des membres de l’association.

À cause d’un vent trop violent, soufflant en rafales, un seul ballon fut monté et gonflé. « Aux vues des mauvaises conditions climatiques, nous n’avons pas pu la faire décoller pour des raisons de sécurité », relate Martine Amy, présidente de l’association Cirrus.

Si les caprices du vent n’ont pas permis à l’armada de onze montgolfières de s’envoler, le public nombreux a pourtant pu voir un décollage particulier. Celui d’une mini-monglofière construite conjointement par des enfants et des séniors.

La mise en place du ballon sous les yeux des participants au second plan. (JL/EI)

La mise en place du ballon sous les yeux des participants au second plan. (JL/EI)

Avec la montgolfière, renforcer les liens entre générations

Mis en place il y a quelques années notamment par l’association Cirrus en partenariat avec le service Vie Associative, ce projet « encourage la création de lien entre les séniors et les enfants », explique une des membres de l’association. Mis de côté pendant quelque temps, le projet avait été relancé en mai dernier.

Ainsi, durant cinq mercredis, les séniors du « Temps des loisirs » et les enfants de l’accueil de loisirs de Valnay d’Étampes se sont vus pour réaliser ensemble la création d’une montgolfière de taille réduite. « Ce sont des modèles de 1,50m, tandis que les nôtres peuvent contenir l’eau de 26 piscines », note Jean-Marie Godmet, membre de l’association.

Répartis en groupes de deux, les enfants et les séniors ont été mélangés pour concevoir de A à Z une mini-mongolfière. « Les binômes se sont faits presque naturellement et l’entente a été tout de suite très bonne entre l’enfant et moi », raconte cette pensionnaire du Temps des loisirs qui a participé au projet. « Nous avons commencé par construire la forme du ballon, la découper et la dessiner. Ça a représenté près de deux mois de travail », se rappelle César, l’un des enfants du centre Valnay.

« Le travail entre les enfants et nous a été une expérience intergénérationnelle extraordinaire pour nous, affirme Thérèse, la binôme de César. Même s’il a fallu quelque fois les contenir parfois, car ils avaient envie que tout le projet soit fini en une seule journée ».

Un projet à rééditer ?

C’est donc des étoiles plein les yeux, repensant à ce projet que les séniors et les enfants ont regardé côte à côte une de leurs montgolfières prendre son envol. « Les autres ballons avaient été testés en juin, précise César. C’est pour ça qu’il n’en reste qu’une, vu que les autres n’ont pas forcément pu être récupérées intactes ».

Bien que le vol de cette montgolfière n’ait duré que quelques secondes, les participants de ce projet étaient fiers de ce qu’ils avaient accompli ensemble. « Le plus important, ce sont les moments que l’on a passés entre nous. Le vol est presque anecdotique », assure une femme. De quoi redonner envie aux différents partenaires de retenter le projet l’année prochaine ?

Lire sur le même sujet :