La commune reconduit deux dispositifs accessibles aux 16/25 ans. Au côté du service civique, la ville propose aux jeunes majeurs de les aider financièrement dans l’obtention de leur permis de conduire.

En échange d’un engagement associatif de 30 heures, les jeunes de 18 à 25 ans pourront obtenir une aide financière allant jusqu’à 800 euros. Ils seront une trentaine à pouvoir bénéficier de cette troisième édition du « permis citoyen ». Un dispositif qui permet de « décrocher le sésame de l’autonomie, le fameux papier rose, bien souvent trop couteux », écrit le maire Francis Chouat. En deux ans d’existence, le « permis citoyen » aura aidé 51 jeunes.