PlayStation et Xbox se disputent Call of Duty – Le patron de Sony peste contre l’accord : « médiocre ».

Call of Duty est le dernier chapitre de la dispute épique entre Microsoft et Sony sur l’accord de plusieurs milliards de dollars. Le patron de Sony, Jim Ryan, fait une déclaration sérieuse.

San Mateo, Californie – Sony et Microsoft continuent de se battre pour le destin du monde du jeu vidéo. Le nouvel accord autour de Call of Duty devrait satisfaire tout le monde. Mais le patron de PlayStation s’en prend désormais au PDG de Xbox. La prochaine bataille dans la guerre pour l’achat de près de 70 milliards de dollars d’Activision Blizzard est lancée.

PlayStation fait une déclaration musclée sur l’accord de plusieurs milliards de dollars de Microsoft et Call of Duty

Voici comment Sony et Microsoft se disputent :

  • Début 2022, Microsoft a annoncé l’achat du plus grand studio de jeux vidéo, Activision-Blizzard. Le prix d’achat s’élèverait à plus de 68 milliards d’euros.
  • Ce marché d’un milliard de dollars ne convenait pas du tout à Sony – des litiges juridiques ont commencé. L’achat doit être approuvé par différentes autorités et bureaux antitrust dans de nombreux pays. Sony accuse Microsoft d’avoir des intentions de monopole déloyales.
  • Sony craint dernièrement en premier lieu pour Call of Duty : Microsoft veut nuire aux joueurs de PS5 et rendre la franchise de CD exclusive à la Xbox, dit-on. La marque de jeux de tir la plus importante au monde est trop importante pour qu’autant de joueurs soient exclus.
  • Microsoft reproche ensuite à Sony de payer les développeurs en plus pour que les jeux ne soient pas inclus dans le Xbox Game Pass. Les dernières nouvelles ressemblent à une bataille.
  • L’histoire digne de Netflix autour de l’accord de plusieurs milliards de l’industrie des jeux vidéo passe maintenant à la vitesse supérieure. En effet, les patrons de Sony et de Microsoft s’expriment désormais sur Call of Duty.
Lire aussi:  Acheter une PS5 : Augmentation du prix de la console - Les deux versions sont désormais plus chères

Voici ce que l’on sait désormais sur CoD : Call of Duty arrive directement dans le Xbox Game Pass. Microsoft a ainsi porté un coup dur à Sony début septembre 2022. De nombreux joueurs se demandent donc s’ils doivent à l’avenir acheter CoD (et d’autres jeux d’Activision Blizzard) spécialement pour les consoles Sony ou simplement y jouer gratuitement sur Xbox (ou PC) grâce au Game Pass.

Phil Spencer, le directeur de Microsoft Gaming, a déclaré que Call of Duty devrait continuer à être disponible pour Sony. Un accord sur CoD a été négocié avec Sony. Mais c’est justement cet accord qui est aujourd’hui critiqué par le patron de PlayStation.

Call of Duty quitte la PlayStation après 20 ans – Le patron dit de Microsoft : « ne tient pas compte de l’impact ».

Ce patron de Sony s’insurge : Jim Ryan est l’actuel président et CEO de Sony Interactive Entertainment et aussi de PlayStation. Il est en outre le premier propriétaire de PS5.

Jim Ryan, le patron de PlayStation et de Sony Interactiv Entertainment

Après que Phil Spencer, le patron de Microsoft, se soit exprimé, le patron de Sony ne peut pas non plus tenir sa langue. Mais Ryan laisse transparaître à quel point il est mécontent de l’accord « Call of Duty » et met une raclée à Microsoft. Dans sa déclaration à Gamesindustry, il porte de graves accusations qui portent ensuite surtout préjudice aux joueurs innocents.

Après presque 20 ans de Call of Duty sur PlayStation, leur proposition était déficiente à tant de niveaux et ne prenait pas en compte l’impact sur nos joueurs. Nous voulons nous assurer que les joueurs PlayStation continuent à bénéficier de la meilleure expérience ‘Call of Duty’, et la proposition de Microsoft sape ce principe.

Modern Warfare 2 pour PS5 – Qu’adviendra-t-il de Call of Duty à l’avenir ?

Combien de temps CoD restera-t-il sur Playstation ? Selon le président de Sony, Call of Duty restera encore trois ans sur PlayStation. C’est l’accord passé avec Microsoft. Call of Duty Modern Warfare 2 et probablement deux futurs CoD devraient donc également arriver sur les consoles Sony.

Lire aussi:  Bonus Weekend sur les Casino en Ligne [6500€ + 350 FS Gratuit]

Jim Ryan affirme qu’il n’avait pas l’intention de s’exprimer sur l’accord avec Microsoft. Mais il doit à présent, selon lui, « remettre les choses en ordre ».que le patron de Microsoft a rendu public. Mais les trois ans de l’accord ne sont pas « gravé dans la pierre« explique le site américain Gamesindustry. Sony laisse toutefois entendre dans la déclaration de son CEO Ryan que l’accord ne fait en aucun cas le bonheur des deux parties – mais est clairement dicté par Microsoft.

La bataille épique autour de cet accord historique de plusieurs milliards n’est certainement pas terminée. ingame.de vous tiendra au courant. Si vous vous intéressez à des litiges d’un autre genre, ceci devrait vous passionner : Un avocat ne joue pas à Call of Duty et perd contre Activision au tribunal.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*