Les Alouettes rebondissent grâce à une première mi-temps impressionnante et remportent une victoire de 31-10 sur les Lions.

MONTRÉAL – Les Alouettes de Montréal peuvent remercier leur défense qui leur a permis d’entamer une semaine de congé avec l’espoir d’une victoire.

Un jeu impressionnant de ce côté du ballon a permis aux Alouettes de remporter une victoire de 31-10 sur les Lions de la Colombie-Britannique, vendredi soir. Les Alouettes (5-7) se sont non seulement remis d’une dure défaite contre les Redblacks d’Ottawa la semaine dernière, mais ont également mis fin à une série de neuf défaites consécutives contre les Lions (8-3).

« Défensivement, nous nous sommes montrés à la hauteur », a déclaré le directeur général et entraîneur intérimaire des Alouettes, Danny Maciocia. « Nous nous sommes montrés mentalement mais aussi physiquement. Nous nous sommes imposés physiquement sur la ligne de mêlée.

« (B.C. est) probablement la seule équipe avec trois Américains sur la ligne offensive et nous avons pu atteindre le quarterback. C’est une grande fierté pour nos joueurs et notre staff qui ont travaillé dur pour construire un plan de jeu et ils l’ont exécuté presque parfaitement. »

Pour son premier départ en tant qu’Alouette, le joueur de ligne défensive Mustafa Johnson a pris le dessus sur le quart-arrière des Lions, Antonio Pipkin, avec un safety qui a amorcé une série de 21 points sans réplique en première demie. Johnson a effectué deux sacs, dont un qui a forcé un retour aux vestiaires au troisième quart.

« Je suis tout simplement excité, vous ne pouvez pas demander une meilleure opportunité pour mon premier départ et pour finir le match avec deux sacks, » a dit Johnson. « Je me sens excité, j’adore le soutien que je reçois de tous mes coéquipiers ».

Maciocia a déclaré que « cela a pris un peu de temps pour convaincre » Johnson de se joindre aux Alouettes après qu’il ait participé à un mini-camp de recrues avec les Falcons d’Atlanta de la NFL. Le personnel des Als a été ravi de l’accueillir au début du mois d’août et le joueur de 23 ans a commencé à faire la différence.

Ce n’est pas quelqu’un qui sourit ou qui fait la fête avec ses coéquipiers, c’est un joueur de football que j’aime appeler « tout ce qu’il y a à faire », a ajouté Maciocia. « Pour un entraîneur, c’est le type de joueur que nous aimons ».

Lire aussi:  Le Québec va investir 250 millions de dollars pour embaucher davantage de policiers à Montréal et réduire la violence armée

Pour ses débuts chez les Alouettes, le demi de coin Nafees Lyon a effectué une interception qu’il a retournée pour un touché et a empêché toute chance de retour des Lions.

« C’était vraiment énorme, surtout pour sa première fois dans le système », a déclaré le demi-défensif Marc-Antoine Dequoy. « C’est assez impressionnant pour lui ».

Hakeem Johnson (18) des Lions de la Colombie-Britannique court après Chandler Worthy (30) des Alouettes de Montréal pendant la première demie d'une action de football de la LCF à Montréal, le vendredi 9 septembre 2022.

Le quart-arrière Trevor Harris a lancé pour 163 verges sur 16 des 23 passes, avec un touché et une interception. Le quart-arrière Dominique Davis a réussi un touché au sol.

Avec des victoires contre les Lions et les Blue Bombers de Winnipeg, les Alouettes ont prouvé qu’ils étaient capables de se mesurer aux meilleurs de la LCF. Maciocia a dit en plaisantant que Montréal devrait les affronter plus souvent, mais il a retenu des dernières semaines que son équipe devrait jouer au même niveau que les meilleurs de la ligue.

« Parfois, nous empêchons nous-mêmes le type de performance que nous avons eu ce soir », a ajouté Maciocia. « Si nous pouvons éviter de nous autodétruire aux moments critiques, nous pouvons courir avec n’importe qui. Peu importe qui c’est. »

Faisant son retour à Montréal, Pipkin a lancé pour 174 verges sur 13 des 24 passes avec une interception.

Vernon Adams Jr. a également fait son retour à Montréal après que les Alouettes aient échangé le quart-arrière avec B.C. le 31 août. Adams a servi de remplaçant, jouant des parties du premier et du deuxième quart et n’obtenant que 17 verges de passe.

« Je pense que notre équipe de football n’était pas assez bonne dans l’ensemble en première mi-temps », a déclaré l’entraîneur-chef des Lions, Rick Campbell. « Cela complique donc la situation du quarterback. Lorsque nous revenons dans le troisième quart-temps et que nous jouons avec de l’énergie et du tranchant, et que tout le monde joue ensemble, alors vous pouvez voir que nous faisons de bonnes choses. Mais moins que ça ne suffira pas pour y arriver. »

Lire aussi:  Ce parti québécois veut un impôt sur la fortune, et tout le Canada devrait s'y rallier.

Les Lions ont brisé la glace avec un placement de 36 verges de l’ancien Alouette Sean Whyte pour les seuls points des Lions en première demie.

Les Alouettes ont inscrit leurs deux premiers points au tableau lorsque Johnson a fait tomber Pipkin dans la zone d’en-but de la C.-B. pour un safety.

Quelques minutes plus tard, Davis a trouvé la zone d’en-but sur une passe de deux verges pour son dixième TD de la saison, après qu’un botté de dégagement bloqué par Zach Lindley ait placé Montréal sur la ligne de 25 verges des Lions.

Les Alouettes ont ensuite créé un écart de deux chiffres en marquant 13 points au deuxième quart.

David Cote a réussi un placement de 13 verges pour donner une avance de 11-3 à Montréal. Quelques minutes plus tard, les Alouettes ont augmenté leur avance à 15 points lorsque Harris a trouvé Eugene Lewis pour un pointage de 12 verges.

Cote a ajouté son deuxième placement de la soirée à la fin du quart pour donner à son équipe une avance de 21-3 à la mi-temps.

Au milieu du troisième quart-temps, Pipkin et l’attaque de la C.-B. ont décidé de tenter le sort sur une troisième-et-but. Encore une fois, Johnson a pris le dessus sur Pipkin avec un sack pour forcer un retour aux vestiaires.

La défense des Lions a donné un coup de main à l’attaque en quatrième période avec une interception de Manny Rugamba à la ligne de 33 verges de Montréal. Les Lions ont fait payer Montréal avec une courte poussée qui s’est terminée par une course d’une verge par Pipkin, réduisant l’avance des Als à 11 points.

Sept minutes plus tard, Lyon interceptait Pipkin et marquait sur un retour de 52 verges pour donner une nouvelle avance à Montréal.

Cote a couronné la victoire de Montréal en marquant son 30e but de la saison avec moins de deux minutes à jouer.

Ce reportage de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 9 septembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*