Le chien de garde de la police du Québec enquêtera cette semaine sur la mort d’un civil lors d’une descente de la GRC

TERREBONNE, Qc. – Le chien de garde de la police du Québec enquête sur le décès, plus tôt cette semaine, d’un homme de 42 ans au cours d’une opération policière impliquant la GRC.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a été chargé par la GRC d’enquêter sur les circonstances entourant le décès à Terrebonne, au nord de Montréal.

Le Bureau des enquêtes indépendantes affirme que des membres de la GRC et de l’Agence des services frontaliers du Canada se sont rendus dans une maison de la rue Foucault après 14 heures.

L’unité tactique de la GRC a participé à l’opération, au cours de laquelle le corps d’un homme de 42 ans a été retrouvé à l’intérieur de la maison, et son décès a été prononcé peu après.

La GRC n’a pas fourni beaucoup d’informations sur l’opération de police ou sur l’homme qui est décédé, mais certains rapports indiquent que l’homme était recherché pour des crimes présumés commis à l’étranger.

Le chien de garde indique que cinq enquêteurs ont été affectés à l’enquête.

Ce rapport de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 9 septembre 2022.

Lire aussi:  Hors de contrôle : Des politiciens québécois font l'objet d'intimidations répétées en campagne électorale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*