La venue d’Eva Joly, vendredi sur le plateau de Saclay, correspond à la suite du débat sur le devenir du plateau de Saclay, dans le cadre du Grand Paris. La Silicon Valley à la française continue à susciter de vives oppositions entre partisans du métro automatique et défenseurs du cadre agricole du plateau.

Quel va être le visage du plateau de Saclay dans 10 ou 15 ans? La question continue de faire débat. L’accord historique signé entre l’Etat et la région a accouché d’un désaccord entre les deux instances sur la desserte du plateau de Saclay (lire notre article). L’Etat souhaite que le métro automatique de la future double boucle passe par le plateau. De son côté, la région craint une urbanisation démesurée du site, et plaide pour le transport par voies en site propre, avec à terme un tramway.

L’aménagement du plateau, avec l’arrivée prévue de plusieurs sites universitaires et de recherche, est encore sujet à de multiples incertitudes. Dans un reportage de Rue89 consacré au cluster du plateau de Saclay (lire le reportage), un retour sur les enjeux stratégiques de l’Etat et du gouvernement quant au plateau de Saclay est proposé.

Lors de son prochain Café de l’actu, la Maison du Monde d’Evry accueille Daniel Hannotiaux, président d’honneur l’Ile-de-France Environnement, pour discuter des « Grand Paris » . IDFE a déposé en décembre un cahier d’acteur, dans le cadre du débat public sur le Grand Paris. La rencontre ce déroulera demain soir mardi, à 18H30 à la Maison du Monde d’Evry, Patio des Terrasses de l’Agora.

Par voie de presse ou lors de débats publics, les enjeux du devenir du plateau continueront à être discutés dans les prochains mois. A bientôt un an de l’élection présidentielle, le probable candidat Sarkozy accélèrera certainement les décisions à l’approche de cette échéance. Ce projet qui lui tient à coeur ne saurait d’ici la rester dans une incertitude encore trop marquée.