Xavier Euzenat, président des Corsaires, revient avec nous sur la saison en demi-teinte de son club de football américain, deuxième de sa poule en Championnat de France de Division 2. Pourtant, le club finit la saison avec le meilleur nombre de points marqués de son histoire.

« Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir été jusqu’au bout » nous confie le président des Corsaires, au moment d’évoquer le bilan de son équipe sur la saison qui vient de s’achever. Les Orange et Bleu évolueront en effet de nouveau dans l’antichambre du Championnat Élite l’année prochaine. « C’est vrai aussi qu’on y comprend plus rien, avec le règlement qui change tous les ans » poursuit-il avec résolution. Cette année, seul le premier de chaque poule pouvait prétendre aller jouer les play-offs- 2 poules Nord et 2 poules Sud, avec des rencontres inter-poules, ndlr – en raison des Championnats d’Europe organisés début juin.

Paradoxalement, les Corsaires sortent de l’une de leurs meilleures saisons sur le plan sportif, avec le meilleur total de points marqués de l’histoire du club. « On finit avec une fiche de 8 victoires / 2 défaites, avec le meilleur nombre de points par match, raconte le président. On a une victoire et défaite face à nos adversaires directs, on se neutralise (les Gladiateurs de la Queue-en-Brie), mais surtout, ils ont su aller chercher le match nul face à ceux qui descendaient d’Élite dans les rencontres Inter-Poule. Ça passe à peu de choses finalement. » Même si il est encore trop tôt pour penser à la saison prochaine, certains trentenaires « un peu fatigués » devraient arrêter la saison prochaine nous confie Xavier Euzenat. « Les calendriers ne sont pas sortis, en plus il y aura peut-être un changement de présidence la saison prochaine, on aura le temps de voir venir ».

Se concentrer sur l’avenir

Dans les catégories inférieures, comme en junior, le bilan est aussi moyen, « par manque d’effectifs, mais c’est un problème national, nous explique le président. C’est passé à pas grand-chose là aussi, quelques erreurs d’arbitrage, mais il y a de la qualité même si cela manque un peu de sérieux, mais c’est normal à cet âge-là. Il nous aura surtout manqué un banc pour pouvoir faire mieux ». La bonne surprise est à prendre du côté des plus jeunes, en cadets, très nombreux, et même des plus petits, venus s’inscrire cette année. « On a de bonnes installations, on en profite bien, on va essayer de se concentrer sur les catégories de jeunes à l’avenir » conclut le président Orange et Bleu.

Et cela va commencer très rapidement puisque Boubacar Diakité et Samir Zozi s’envoleront avec l’équipe de France à l’occasion du Championnat du Monde Junior qui se déroulera au Koweit du 7 au 16 juillet. Une nouvelle occasion de voir briller des Essonniens à travers le monde.