Mardi 17 juin, le gouvernement a révélé la nouvelle liste des villes et des quartiers prioritaires. L’Essonne est concernée et quelques changements ont été effectués.

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des sports a rendu publique la liste des 1 300 nouvelles villes et des nouveaux quartiers prioritaires. Ces zones sont les plus défavorisées sur lesquelles le gouvernement veut concentrer ses aides financières. Sur cette liste, l’Essonne a pu observer quelques changements.

Ainsi, les nouveaux arrivants sont Arpajon et Egly. Ces deux villes auront donc le soutien financier du gouvernement, via ses programmes de politique de la ville. Mais, ce n’est pas tout. En effet, le quartier de Grand-Vaux de Savigny-sur-Orge a intégré la liste des quartiers prioritaires. Eva Sas, députée de la 7ème circonscription de l’Essonne, se réjouit de cette entrée. « Graux-Vaux est enfin un quartier prioritaire ! C’était une des priorités de mon mandat et j’ai personnellement plaidé auprès du Préfet, pour que Grand-Vaux soit intégré dans ce nouveau dispositif« . Grâce à cette décision, le quartier savinien va pouvoir bénéficier « d’actions concrètes telles que la mobilisation des emplois d’avenir, la nomination d’un délégué sécurité, la prise en charge des élèves en exclusion scolaire, la scolarisation des enfants avant l’âge de trois ans, l’amélioration de la desserte en transports en commun mais aussi la présence de dispositifs de retour à l’emploi« . affirme Eva Sas dans un communiqué de presse.

Grand-Vaux n’est pas le seul quartier à faire des heureux. En effet, dans un communiqué de presse, Michel Pouzol, député de la 3eme circonscription de l’Essonne se dit « réjoui du maintien dans ce dispositif des deux quartiers de Brétigny-sur-Orge qui étaient déjà concernés jusqu’ici ». Un point important qui permet à des villes d’être aidées financièrement.