Élections au Québec : Les libéraux critiquent la proposition d’impôt sur la fortune comme une attaque contre les agriculteurs

SAINT-JACQUES-LE-MINEUR, Qué. – La chef libérale du Québec, Dominique Anglade, qualifie l’impôt sur la fortune et les successions proposé par Québec solidaire d’attaque contre les agriculteurs.

Au onzième jour de la campagne électorale québécoise, Mme Anglade a réagi à la promesse du parti de gauche d’imposer les Québécois dont l’actif net est de 1 million de dollars ou plus.

Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, promet de taxer les gens de 0,1 % de plus sur les actifs compris entre 1 et 10 millions de dollars. Il affirme que les actifs valant entre 10 et 99 millions de dollars seraient taxés à un pour cent et que ceux qui dépassent 100 millions de dollars seraient taxés à 1,5 pour cent par an.

Nadeau-Dubois promet également d’imposer une taxe de 35 pour cent sur les héritages d’une valeur de 1 million de dollars ou plus.

Mme Anglade a visité une ferme au sud de Montréal aujourd’hui et a montré du doigt une moissonneuse-batteuse stationnée derrière elle, expliquant que la valeur de cette seule pièce d’équipement est d’environ 1 million de dollars.

Elle dit qu’il est déjà assez difficile de trouver des jeunes pour se lancer dans l’agriculture et que les taxer davantage n’est pas la bonne politique, ajoutant qu’il y a des « millions » d’exemples de personnes qui ont travaillé dur et qui veulent laisser des biens à leurs enfants.

Nadeau-Dubois affirme que son parti, s’il est élu, devra taxer davantage les gens afin d’améliorer les services de santé et d’éducation et de lutter contre les changements climatiques.

Tous les chefs des principaux partis du Québec doivent rencontrer l’Union des producteurs agricoles, le syndicat professionnel des agriculteurs de la province, aujourd’hui et demain.

Lire aussi:  Élections au Québec : Legault se dirige vers un bastion de la CAQ, tandis qu'Anglade se rend à Laval

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, qui a rencontré l’UPA ce matin, promet 100 millions de dollars de nouveaux fonds pour l’agriculture durable et pour aider les entrepreneurs à établir de nouvelles fermes.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 7 septembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*