Après le chaos de MontanaBlack à la Gamescom, l’organisateur renforce drastiquement les règles

MontanaBlack n’a pas fait que des heureux lors de son apparition à la Gamescom 2022. Ses fans ont semé le chaos et les visiteurs du salon se sont sentis harcelés.

Mise à jour du 01.09.2022 : Suite à notre demande auprès de la Kölnmesse, l’organisateur nous a fait parvenir une déclaration à ce sujet. On peut y lire : « Pour nous, la sécurité de tous les visiteurs de la gamescom est une préoccupation centrale. La gamescom est un lieu où toutes les communautés doivent se rencontrer et se sentir en sécurité.

C’est pourquoi nous prenons très au sérieux les incidents survenus lors de la visite de MontanaBlack et les rapports des personnes concernées, et nous contribuerons encore plus à l’avenir à éviter de tels événements. Dans ce contexte, nous renforçons encore une fois nos règles pour la gamescom 2023 afin d’éviter que de telles situations ne se reproduisent. La visite de MontanaBlack, qui ne nous avait pas été annoncée au préalable, ne nous a permis de réagir qu’à court terme à cette situation.

La conséquence directe est qu’à l’avenir, toutes les visites prévues de personnes particulièrement connues devront obligatoirement nous être annoncées au préalable et faire l’objet d’une concertation avec nous. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons garantir qu’une telle visite se déroule en toute sécurité pour tous.« 

Première notification du 30.08.2022 : Cologne – La Gamescom est terminée, mais la première édition du plus grand salon du jeu vidéo d’Europe après la pause pandémique n’est pas encore réglée. En fait, la paix, la joie et le jeu ont régné sur le salon cette année. Du moins jusqu’à ce que le bad boy de Twitch, MontanaBlack, et son entourage de fans déchaînés parcourent les allées de la Gamescom. Les témoignages s’accumulent sur Twitter, mais qu’en pense le salon de Cologne ?

Gamescom 2022 : hostilité homophobe et coups de pied des fans de MontanaBlack

Que s’est-il passé ? L’utilisateur de Twitter @GameGecki décrit de manière impressionnante l’ampleur de la visite du streamer MontanaBlack au salon dans un long post sur le réseau social. Hostilité homophobe, bousculades, coups de pied, places volées dans les files d’attente et émeutes sur les voitures : les fans que le streamer a traînés à travers le salon ont effrayé les visiteurs et visiteuses du salon – transformant le voyage à Cologne en cauchemar.

Sur Twitter, @GameGecki parle même d’un expérience traumatisante pour lui. La manière dont les choses ont pu en arriver là reste toutefois un mystère jusqu’à présent. En fait, c’est le service de sécurité du salon de Cologne qui est chargé d’empêcher de tels débordements à la Gamescom. On ne sait toutefois pas encore si cette dernière avait un œil sur la visite de MontanaBlack. En tout cas, aucune mesure n’a été prise dans le cas de MontanaBlack.

Les visiteurs de la Gamescom n'ont pas tous passé un bon moment

L’utilisateur @GameGecki décrit les événements turbulents : Ni la sécurité de MontanaBlack ni celle d’un stand concerné n’auraient empêché les fans de donner des coups de pied et de se battre. Seul le fameux streamer aurait été protégé, les visiteurs n’auraient pas eu ce privilège pourtant évident.

Lire aussi:  Hogwarts Legacy : Leak de sortie - Amazon indique une date début décembre

Gamescom 2022 : les premiers organisateurs s’expriment sur les turbulences

Que dit la Kölnmesse à propos de la visite mouvementée de MontanaBlack à la Gamescom ? Après que les descriptions impitoyables de @GameGecki ont fait le tour de Twitter, des streamers comme Chefstrobel, mais aussi les premiers organisateurs de la Gamescom ont réagi à la visite tumultueuse de MontanaBlack au salon. Aleksandar Kovacevic, responsable du marketing numérique de la Gamescom, s’est montré indigné sur Twitter. La violence et l’homophobie n’ont pas leur place sur le salon, et nous allons examiner ces incidents de plus près.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*