Le Québec recherche un suspect armé en Gaspésie et émet une alerte pour s’abriter à l’intérieur.

SAINT-ELZÉAR, Qc. – La police provinciale du Québec était à la recherche vendredi d’un suspect présumé armé et dangereux dans une petite municipalité de la péninsule gaspésienne.

Les autorités ont émis un avertissement de l’Alerte rouge du Québec vendredi après-midi, avertissant les habitants de la région de St-Elzéar-de-Bonaventure (Québec), dans l’est du Québec, de s’abriter à l’intérieur, de verrouiller leurs portes et de ne pas s’approcher des fenêtres.

La police provinciale du Québec a déclaré que l’homme recherché était en crise et a été aperçu près de l’angle du chemin Central et de la route de l’Est. Ils sont à sa recherche depuis 2 h 30 du matin dans la communauté située à environ 865 kilomètres au nord-est de Montréal.

« Il a quitté sa résidence à pied en direction d’un boisé, dans le secteur du chemin Central et cet après-midi, la police provinciale du Québec a eu la confirmation que cet individu est armé », a déclaré la sergente Marythé Bolduc, porte-parole de la police.

L’homme est décrit comme mesurant environ 5 pieds 10 pouces, pesant 180 livres, ayant les cheveux bruns et les yeux verts. La police a déclaré qu’il a été vu pour la dernière fois portant des jeans, une chemise noire avec un logo Jack Daniels, et des bottes de moto.

La police a également publié une photo de lui sur ses comptes de médias sociaux, mais ne l’a pas nommé.

La police a déclaré que toute personne se trouvant dans la zone ne doit pas s’approcher du suspect et appeler le 911 si elle le voit.

Ils ont dit que les gens devraient quitter la zone si c’est sans danger.

Lire aussi:  Les Canadiens de Montréal signent un contrat de trois ans avec le gardien de but Cayden Primeau.

Plus tard vendredi, la police a déclaré qu’elle était au courant de l’alerte à la menace armée envoyée dans toute la province.

« Nous sommes également conscients des désagréments que cela a pu causer à certains », a déclaré la force. « Des vérifications sont en cours pour déterminer les causes de ce problème rencontré ».

Ce reportage de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 2 septembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*