Comment passer un week-end à Sherbrooke et dans les environs, la surprenante capitale des Cantons de l’Est du Québec ?

Les Cantons de l’Est du Québec sont un délice bucolique, une série de petites villes et de villages à une heure environ au sud-est de Montréal, avec des lacs scintillants, des collines boisées et une délicieuse cuisine locale. Un habitant que je connais appelle la région « Muskoka avec des montagnes ».

Lors de ma plus récente visite cet été, j’ai découvert Sherbrooke, la surprenante capitale de la région des Cantons de l’Est, à laquelle on ne prête pas assez attention. Elle ne ressemble à aucune ville que j’ai vue auparavant, ai-je réalisé en marchant sur un chemin pavé dans la profonde gorge calcaire qui traverse le centre-ville.

Une profonde gorge calcaire traverse le centre-ville de Sherbrooke.

Il y avait des bosquets d’érables et de bouleaux tout autour, ainsi qu’une série de barrages et de cascades d’eau vive le long de la rivière Magog, et de beaux bâtiments en brique bordant les rues au-dessus. Outre l’exploration de la nature sauvage, il y a beaucoup à faire à Sherbrooke et dans les environs. Voici quelques idées pour votre prochain voyage ici.

Pour un art de rue impressionnant : Le Circuit des murales de Sherbrooke

Le centre-ville de Sherbrooke abrite 18 immenses peintures murales en trompe-l’œil, que vous pouvez découvrir grâce à un circuit pédestre autoguidé. Le circuit complet est long de 7 kilomètres, et vous pouvez le commencer à l’Office du tourisme (785, rue King O.), où vous pouvez également obtenir une carte du parcours. L’une des fresques a été inaugurée lors du bicentenaire de la ville, tandis qu’une autre raconte fièrement l’histoire des pompiers et des policiers de la ville. Elles sont immenses et brillamment exécutées. Elles sont toutes historiques, à l’exception de l’une d’entre elles, tournée vers l’avenir, située à quelques rues de la Basilique-Cathédrale Saint-Michel, qui représente un couple mixte et un enfant contemplant un décor futuriste. Cherchez les détails « cachés » dans chaque peinture murale, comme des elfes ou des papillons.

Lire aussi:  La série de huit matchs sans défaite du CF Montréal est interrompue par une défaite 1-0 contre les Red Bulls.

Pour des bières typiques : Siboire Dépôt (80 Rue du Dépôt, Sherbrooke)

La

Cette microbrasserie est située dans l’ancienne gare de la ville, qui date de 1890 et possède encore certains éléments de conception d’origine. Elle se concentre sur les IPA de la Nouvelle-Angleterre, mais réduit délibérément la quantité de houblon. La délicieuse bière du Verger ajoute des fruits locaux, comme des pommes à la fin de l’été. Les sceptiques de la brasserie disaient qu’ils ne pourraient pas fabriquer une bière en utilisant tous les produits du Québec, mais ils y sont parvenus – et l’ont appelée Notre Folie. Il y a aussi un splendide restaurant spécialisé dans le fish and chips à la britannique.

Pour un vin de fruit et un pique-nique : Domaine Ives Hill (12 Chemin Boyce, Compton)

Dégustez le vin de fruit pas trop sucré du Domaine Ives Hill, spécialisé dans le cassis.

À environ 20 minutes au sud de Sherbrooke, dans la municipalité voisine de Compton, vous trouverez le Domaine Ives Hill, une ferme qui se spécialise dans la culture du cassis et la récolte des mûres locales (celles que les cerfs ne mangent pas) pour faire des gelées et des vins de fruits savoureux et pas trop sucrés. Pour 59 dollars, ils vous préparent un pique-nique avec du vin, du pain, des fromages locaux, du foie gras ou d’autres délices, et vous laissent dîner sur la terrasse ou à l’ombre d’un grand arbre près d’un ruisseau tranquille. Complétez votre repas avec une glace crémeuse au cassis faite maison.

Pour le fromage biologique local : Fromagerie La Station (440 Chemin de Hatley, Compton)

Une des vaches qui broutent dans les prés à la Fromagerie La Station.

Également à Compton se trouve cette charmante fromagerie familiale en pleine expansion, où le troupeau de vaches Holstein broute dans la prairie et où la traite se fait à la main. La salle d’affinage peut contenir jusqu’à 30 000 meules de fromage et un robot  » lave  » le fromage avec de l’eau et du sel, ce qui permet de préserver le produit final. La boutique rutilante vend des sandwichs au fromage grillé, du café, des confitures et d’autres produits. Elle propose également du sirop d’érable produit par la famille à partir de ses propres arbres (environ 5 000). Prenez quelques friandises et installez-vous sous le porche pour un bon déjeuner en plein air. Des visites publiques sont proposées, en français, certains jours et peuvent être réservées sur leur site web.

Lire aussi:  Le Québec recherche un suspect armé en Gaspésie et émet une alerte pour s'abriter à l'intérieur.

Pour une succulente croisière sur le lac : Escapades de Memphrémagog (quai du Quai MacPherson, Magog)

Admirez la majestueuse Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac lors d'une croisière en catamaran.

La source de l’eau qui se jette dans la rivière Magog de Sherbrooke se trouve à environ une demi-heure de route de la ville : le lac Memphrémagog. Profitez de la vue sur le lac glaciaire à bord d’un élégant catamaran de 135 pieds lors d’une croisière gastronomique de trois heures avec Escapades de Memphrémagog. Tout en dégustant des plats tels que des bocconcini aux tomates cerises juteuses, du confit de canard effiloché et un remarquable gâteau au chocolat fondu avec de la crème glacée, vous admirerez le paysage : un mélange de petits chalets familiaux et de grandes demeures bordant le lac, des pentes de ski lointaines et des montagnes d’un vert profond, ainsi que la majestueuse Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, où des moines vivent et travaillent encore.

L’écrivain Jim Byers a voyagé en tant qu’invité de l’association Tourisme Cantons de l’Est, qui n’a pas revu ni approuvé cet article.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*