Durant l’année 2013, les routes du département ont été moins tueuses qu’en 2012. Malgré des taux d’accidents mortels en nette diminution, les moins de 25 ans restent les personnes les plus touchées.

28, c’est le nombre de décès constatés sur les routes essonniennes durant l’année 2013. Cela représente 17 morts de moins qu’en 2012, où leur nombre était de 45. Une baisse non négligeable pour le département qui avait tendance à stagner depuis 2010 au-delà de la barre des quarante décès par an.

Outre l’inversion de cette courbe de tués sur les routes, le nombre d’accidents et de blessés est également en baisse. Avec 1 338 accidents pour un total de 1 573 blessés enregistrés en Essonne, les routes du département ont été moins dangereuses que ces dernières années. Sur ce plan, l’année 2013 confirme la tendance à la diminution, engagée fin 2011.

Malgré ces chiffres encourageants pour la sécurité routière, la quantité de jeunes ayant moins de 25 ans concernés par les accidents mortels reste tout de même élevée. Ainsi, de janvier à décembre 2013, 13 des 28 tués sur les routes font partie de cette tranche d’âge. La plupart d’entre eux ont trouvé la mort au volant de leur voiture, à l’image de ce jeune homme de 21 ans, qui après avoir perdu le contrôle de son véhicule, trouvait la mort sur la RN20 en janvier dernier.