Mise en examen par les juges financiers de Paris, au même titre que le maire de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, Cristela de Oliveira a choisi de se retirer de la liste du candidat-maire de Courcouronnes, Stéphane Beaudet.

Jean-Pierre Bechter ne sera pas le seul à être mis en examen. Son adjointe, Cristela de Oliveira, soutien de Stéphane Beaudet en vue des municipales de mars prochain a été également placée sous contrôle judiciare. «  Je viens de m’entretenir avec Cristela de Oliveira  au sortir de sa garde à vue prolongée, explique Stéphane Beaudet. Elle m’annonce avoir été, comme d’autres prévenus, mise en examen sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire qui secoue Corbeil-Essonnes. De ce fait, Cristela de Oliveira vient également de m’annoncer son retrait de la liste « Unis pour Courcouronnes  » que je mène pour l’élection municipale du 23 mars prochain ». Le maire tient enfin à saluer son esprit de responsabilité à son égard et celle de toute son équipe.