L’entrepreneur Denis Payre était présent vendredi soir à la Grande Borne pour une rencontre avec les habitants, à l’initiative de l’association Grignywood.

L’invitation était diffusée sous la forme d’un chèque factice. La venue d’un entrepreneur à succès pour une rencontre avec les habitants de Grigny a été minutieusement préparée par l’association Grignywood, avec cartons d’invitation personnalisés. C’est sur le thème de l’emploi et de la citoyenneté que le créateur de logiciels a échangé, revenant sur son parcours. Jeune diplômé de l’ESSEC, Denis Payre se lance dans la création d’entreprise, avec 10 000 euros en poche en 1990.

Quelques années après, il est vit une véritable success story, son groupe entrant au Nasdaq comme première société française de nouvelles technologies. Il revend ensuite son affaire et fonde la plateforme de distribution de colis Kiala, qu’il dirigera jusqu’en septembre dernier. « On peut partir d’un rêve de gosse à 27 ans, et arriver à 6000 salariés 17 ans après » résume-t-il devant une assemblée attentive, à laquelle il prodigue des conseils sur l’entrepreneuriat.

Denis Payre profite également de sa venue pour formaliser un partenariat avec Grignywood. Il souhaite soutenir la démarche d’un centre de formation sur les logiciels, qui permettrait à de jeunes Grignois d’accéder à des entreprises de son réseau. « C’est une chose essentielle de faire marcher son réseau pour s’en sortir, il va nous ouvrir son carnet d’adresse » se félicite Omar Dawson de l’association. Car Denis Payre promet de s’engager auprès de ceux « qui dépensent une énergie considérable pour faire avancer les choses » , à l’image de cette initiative portée par des habitants de Grigny.