A trois mois du scrutin municipal, le candidat de l’UMP Robin Reda s’affiche avec une conseillère municipale de la majorité (DVG). Tous deux montent au front pour défendre le service courrier de La Poste à Juvisy.

Alors que le service de distribution du courrier de Juvisy doit être transféré à Viry-Chatillon en janvier prochain, le candidat de la droite et du centre demande un moratoire sur cette décision. Robin Reda est rejoint par une factrice juvisienne, également conseillère municipale de l’actuelle majorité de gauche.

Qualifiant de « non-sens économique et social » ce qu’il appelle une « délocalisation » , il s’allie avec Stéphanie Béghé, concernée au premier plan car travaillant elle-même à La Poste. Tous deux regrettent dans un communiqué « l’inaction de la Gauche municipale qui met habituellement tant d’énergie à dénoncer la casse du service public. Elle ne défend pas la ville, elle ne défend pas ses emplois » .

Robin Reda se présente sous l’étiquette de la droite et du centre. Il affrontera le maire sortant Etienne Chauffour, qui a récemment rejoint le PRG. A noter que le Front de gauche présentera la candidature de Mounia Benaili, jusque là conseillère municipale (PG) de Viry-Chatillon.

Sur Essonne Info :