Coupe d’Asie : Virat Kohli retrouve la forme mais Suryakumar Yadav vole la vedette à l’Inde qui bat Hong Kong.

Virat Kohli est revenu en forme avec un demi-century, mais la plus grande star du cricket a été éclipsée par Suryakumar Yadav lors de la victoire de l’Inde sur Hong Kong en Coupe d’Asie à Dubaï.

Les deux batteurs ont partagé un stand invaincu d’une valeur de 98 en 45 balles. Pendant la majeure partie du match, Kohli n’était qu’un spectateur émerveillé.

La contribution de son partenaire a été un surprenant 68 non sorti en seulement 26 balles, alors qu’il sauvait le bowling des death-overs de Hong Kong.

Jusqu’à l’arrivée de Yadav sur le terrain, les batteurs indiens avaient eu du mal à trouver la fluidité sur un terrain qui poursuivait la tendance du tournoi à marquer des buts difficiles.

L’ouvreur KL Rahul, désynchronisé, a travaillé dur pour atteindre 36 points en 39 balles. Lorsqu’il a quitté le terrain, sur la dernière balle du 13ème over, l’Inde était à 94-2.

La suite a été un blitz remarquable, Yadav ayant trouvé tous les points du Dubai International Stadium. Soixante de ses 68 courses ont été marquées par des limites.

Il a pris 26 points dans la dernière manche, jouée par Haroon Arshad, pour porter l’Inde à 192 sur 20 manches. Hong Kong, qui avait battu les Émirats arabes unis la semaine dernière pour gagner sa place dans cet événement, a été largement dépassé.

« Je n’ai pas pratiqué ces coups avant, mais quand j’étais plus jeune avec mes amis, nous jouions beaucoup de cricket sur des surfaces en ciment », a déclaré Yadav pendant la pause entre les manches. « Donc les coups sont venus de là ».

Lire aussi:  Athlétisme : Tokyo désigné pour accueillir les championnats du monde de 2025

Hong Kong a répondu, mais sans la même vigueur que lors de leur dernière rencontre dans la même compétition il y a quatre ans.

A l’époque, l’Inde avait été visiblement déstabilisée par Nizakat Khan et Anshuman Rath, qui s’étaient imposés dans une course à la victoire finalement futile.

Babar Hayat a également fourni quelques raisons d’être optimiste cette fois-ci, notamment lorsqu’il a frappé un glorieux six direct sur Bhuvneshwar Kumar.

Lorsqu’il est tombé au début de la 12ème reprise pour 41 points, les faibles chances de Hong Kong ont semblé s’envoler avec lui.

Ils ont finalement réussi à atteindre 152-5 après 20 heures de jeu, mais n’ont jamais vraiment menacé de créer un choc.

Ravindra Jadeja a été le meilleur joueur de l’Inde dans sa défense, avec 1-15 sur ses quatre overs et a éliminé Nizakat avec un coup direct de la pointe.

La victoire de 40-run a confirmé la place de l’Inde dans la phase de Super 4. Hong Kong a encore une chance de créer une surprise, en affrontant le Pakistan à Sharjah vendredi.

Les gagnants de ce match suivront l’Inde dans la prochaine phase.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*