Près de la moitié des détenteurs américains de crypto-monnaies déclarent que leurs investissements ont eu des performances plus mauvaises que prévu : Nouvelle étude

Près de la moitié des adultes américains qui ont déjà tâté des actifs cryptographiques se disent déçus de leurs investissements suite à la baisse du marché, selon une étude du Pew Research Center.

La nouvelle étude révèle que 46% des adultes américains qui ont utilisé, négocié ou investi dans des actifs cryptographiques se sentent déçus, tandis que 15% sont satisfaits de leurs investissements.

« Parmi les 16% d’adultes américains qui disent avoir déjà investi dans, échangé ou utilisé une crypto-monnaie comme le Bitcoin ou l’Ether, 46% déclarent que leurs investissements ont fait pire que ce qu’ils attendaient, selon une nouvelle enquête du Pew Research Center.

En comparaison, 15 % de ces Américains disent que leurs investissements ont fait mieux que prévu, 31 % disent qu’ils ont fonctionné à peu près comme prévu et 8 % supplémentaires disent qu’ils ne sont pas sûrs. »

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’investir dans les crypto-monnaies, une majorité des personnes interrogées dans l’étude disent qu’elles considèrent que les actifs numériques possèdent divers avantages par rapport à d’autres jeux d’investissement.

« Parmi les 16 % d’Américains qui disent avoir déjà investi dans une crypto-monnaie, l’avoir échangée ou utilisée, environ les trois quarts déclarent qu’une raison majeure ou mineure est qu’ils veulent un moyen différent d’investir (78 %) ou que c’est un bon moyen de gagner de l’argent (75 %).

Quelque 54% disent qu’une raison mineure au moins est qu’ils pensent que les crypto-monnaies sont plus faciles d’accès que les autres moyens d’investissement.

De plus petites parts citent le fait d’avoir plus confiance dans les crypto-monnaies que dans d’autres investissements (39%) et de vouloir faire partie d’une communauté (33%) comme une raison au moins mineure d’investir. »

Mais si 16% des adultes américains ont utilisé, échangé ou investi dans des actifs cryptographiques, seuls 2% des personnes interrogées ont acheté un jeton non fongible (NFT).

Lire aussi:  1 610 000 000 000 $ Un gestionnaire d'investissement lance un nouveau fonds Metaverse : Rapport

Vous pouvez lire le rapport complet ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*