Tsitsipas assommé au premier tour de l’US Open, Medvedev et Murray passent sans encombre

Stefanos Tsitsipas a été assommé au premier tour de l’US Open lundi après que la quatrième tête de série se soit inclinée face au qualifié colombien Daniel Galan 6-0 6-1 3-6 7-5.

Tsitsipas, 24 ans, était l’un des cinq joueurs qui auraient pu terminer le quatrième et dernier Grand Chelem de la saison en tant que numéro 1 mondial masculin, mais il est apparu gêné par une blessure au bras face à Galan, qui a remporté les 11 premiers jeux et a résisté à un apparent retour de bâton pour sceller la victoire sur sa neuvième balle de match.

Tsitsipas a fait appel à un kinésithérapeute pour soigner son bras droit avant le sixième jeu de la deuxième manche, lorsqu’il est enfin entré en jeu, et à nouveau pendant la pause avant la troisième manche, lorsqu’il a brisé Galan dans le deuxième jeu.

Le Grec, qui n’a jamais dépassé le troisième tour à New York et qui espérait faire mieux cette année après avoir atteint la finale de Cincinnati, n’a perdu que quatre de ses premières balles de service dans le troisième set et semblait avoir le vent en poupe lorsqu’il a brisé Galan dans le premier jeu du quatrième set.

Mais le Colombien, 94e mondial, jouant pour la première fois dans le tableau principal, n’a jamais perdu son calme, envoyant 41 coups gagnants tout au long du match et refusant de céder à son adversaire fortement favorisé.

« Je suis resté calme. J’ai perdu le (troisième) set mais je sentais que je m’en sortais de mieux en mieux », a déclaré Galan.

Ruisselant de sueur et encouragé par la foule du stade Louis Armstrong, Galan a failli briser Tsitsipas pour le match à cinq reprises dans le 10e jeu du quatrième set, et a finalement réussi à le faire dans le 12e, en regardant les tribunes avec incrédulité.

Lire aussi:  Brighton poursuit sa série d'invincibilité en s'imposant 2-0, tandis que West Ham subit sa troisième défaite consécutive.

« Je ne peux pas expliquer comment je me sens en ce moment », a-t-il déclaré après le match. « J’ai bien traversé le match ».

Galan affrontera Jordan Thompson au deuxième tour après que l’Australien se soit battu après deux sets de retard pour battre l’Italien Lorenzo Sonego 2-6, 1-6, 6-2, 6-4, 6-4.

Daniil Medvedev a débuté la défense de son titre à l'US Open par une victoire en deux sets sur Stefan Kozlov. AP

Daniil Medvedev, numéro un mondial, n’a pas eu à s’inquiéter. Il a entamé la défense de son titre par une confortable victoire 6-2, 6-4, 6-0 sur l’Américain Stefan Kozlov dans des conditions étouffantes au Arthur Ashe Stadium.

Le Russe a connu un parcours irrégulier avant Flushing Meadows mais a retrouvé sa forme sur le court où il a remporté son premier titre du Grand Chelem il y a un an, envoyant 10 aces et neutralisant le service de Kozlov.

« Les conditions n’ont pas été faciles », a déclaré Medvedev, qui a enroulé à plusieurs reprises une serviette glacée autour de son cou pour rester au frais dans des conditions humides à 29,4 degrés Celsius (85 degrés Fahrenheit). « Le service a été la clé aujourd’hui ».

Alors que certains ont du mal à supporter la pression du champion en titre, Medvedev savoure le défi. Le joueur de 26 ans a été battu par Nick Kyrgios lors de son match d’ouverture au Canadian Masters mais a atteint la demi-finale du tournoi de Cincinnati plus tôt ce mois-ci.

« Je sais que je veux bien jouer et si je ne le fais pas, je me moquerai d’avoir gagné l’année dernière, je serai simplement déçu que cette année n’ait pas fonctionné comme je le voulais », a déclaré Medvedev, qui affrontera le Français Arthur Rinderknech au deuxième tour.

« Je me souviens que l’année dernière, il y a eu des matchs fous. Je veux dire, pour être honnête, ils étaient tous de très haut niveau de ma part. C’est ce que je veux continuer à faire cette année. »

Lire aussi:  Rugby : La star des Brave Blossoms Kotaro Matsushima rejoint Tokyo Sungoliath
Andy Murray a débuté sa campagne de l'US Open par une victoire confortable sur Francisco Cerundolo. USA Today

L’ancien champion Andy Murray est également qualifié pour le deuxième tour après sa victoire 7-5 6-3 6-3 sur l’Argentin Francisco Cerundolo. L’ancien numéro un mondial a remonté le temps sur les lieux de son premier triomphe en Grand Chelem il y a dix ans.

L’Écossais de 35 ans, qui a lutté contre diverses blessures ces dernières années, a pris une avance de 5-2 en début de match, mais a légèrement baissé de niveau avant de remporter un premier set serré et de rompre rapidement dans le suivant pour mettre Cerundolo, 24e tête de série, sous pression sur le court du Arthur Ashe Stadium, où régnait une chaleur étouffante.

« C’est évidemment agréable à tout moment, surtout dans ces conditions et au début d’un chelem, de s’en sortir en deux sets consécutifs », a déclaré Murray. « C’est un excellent joueur, c’était une bonne victoire pour moi.

« Mentalement, ce n’est pas facile d’aborder un match en cinq sets dans ces conditions après ce que j’ai vécu ces dernières semaines, mais j’ai bien fait.

« J’ai bien fait physiquement et mentalement pour mettre cela au fond de mon esprit et trouver un moyen de m’en sortir. »

Le triple champion du Grand Chelem affronte l’Américain Emilio Nava au deuxième tour.

Ailleurs dans le tableau masculin, le retour du champion 2020 Dominic Thiem à l’US Open s’est soldé par une défaite face à l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 12e tête de série. L’ancien numéro 3 mondial autrichien, qui se bat depuis longtemps contre une blessure au poignet et a manqué la défense du titre l’année dernière, a été battu 7-5, 6-1, 5-7, 6-3.

Dans le dernier match de la journée, Kyrgios a battu son ami et partenaire de l’Open d’Australie en double, Thanasi Kokkinakis, en deux sets, la 23ème tête de série s’imposant 6-3, 6-4, 7-6.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*