Le génie à l’origine de la série culte Rick & Morty réalise un jeu vidéo délirant : c’est High on Life

Rick &amp ; Morty en jeu vidéo ? Des armes qui parlent et de l’action croustillante ? Nous disons « oui, s’il vous plaît » à High on Life, un trip ludique et déjanté de Justin Roiland et Squanch Games.

Cologne – Wabalubbadubbdubb ! Le créateur de Rick &amp ; Morty, Justin Roiland, s’apprête à commettre une nouvelle infamie. Cette fois-ci, il ne s’agit pas de la série habituelle, mais d’un véritable jeu vidéo. Cela fait plus de deux ans et demi que les nouveaux développeurs de Squanch Games travaillent sur High on Life. Nous avons pu voir le premier gameplay de ce titre délirant pour Xbox One, Xbox Series X et PC à la Gamescom 2022.

Nom du jeu High on life
Release (date de première publication) 13 décembre 2022
Éditeur Squanch Games
Développeur Squanch Games
Série
Plates-formes Xbox One, Xbox Series X, PC
Genre Jeu de tir à la première personne, Aventure

High on Life en avant-première à la Gamescom : Complètement fou, complètement schwifty

Si la vie d’adolescent boutonneux n’est pas déjà assez difficile comme ça, dans High on Life, un alien s’incruste dans notre salon. Le chasseur de primes Gene s’est installé sur notre canapé et nous donne des leçons de vie sans nous demander notre avis. Nous sommes censés lui rendre son bon vieux couteau Knifey et le chasseur de primes 9-Torg, qui lui fait concurrence. Jusque-là, c’est normal. Ah, avons-nous déjà mentionné que notre arme à la voix reconnaissable entre mille, Morty, ne veut pas arrêter de nous parler ? Et voilà, nous sommes dans la merde.

Lire aussi:  PS Plus : abonnements aux meilleurs jeux - Les 15 jeux à ne pas manquer
jungle d'yeux d'armes à feu à vie

Ce n’est peut-être pas une grande surprise, mais dans High on Life, Squanch Games mise entièrement sur son facteur d’humour sage, comme Justin Roiland l’avait déjà fait avec Rick &amp ; Morty. Tout a des yeux, tout a une bouche et tout nous baratine impitoyablement. Sur le chemin de 9-Torg, deux cylindres de cire grognons nous barrent la route. Lequel des deux trouverait le plus sexy, nous demandent-ils avec curiosité. Là où d’autres jeux auraient déjà été abandonnés depuis longtemps, on discute jusqu’à la fin avec les deux énergumènes de la sécurité.

Une fois dans les bidonvilles, High on Life se lance alors dans un gameplay étonnamment solide. Le jeu de tir à la première personne se joue au mieux comme un titre classique à la DOOM. Tirer, se battre et faire éclater la nourriture de l’ennemi sont des activités qui tiennent en haleine. Mais il n’y a pas que des tirs sans queue ni tête dans High on Life, avec le plus imposant Glob-Shot on résout par exemple aussi de petites énigmes de tir. Rien dans High on Life ne fonctionne sans un commentaire cynique ou une remarque stupide.

Par exemple, à un moment de la démo, un petit garçon alien se met en travers de notre chemin et veut mettre fin à ses jours. Nous ne voulons évidemment pas lui faire plaisir. Mais pas question : à chaque tir que nous envoyons dans les bidonvilles, le petit garçon fatigué de la vie essaie de sauter dans le laser. Lorsque le plan kamikaze réussit finalement, notre arme s’insurge en disant qu’avec des enfants morts, on peut désormais se débarrasser du classement par âge visé par High on Life.

Lire aussi:  Fall Guys : 50 millions de joueurs en 2 semaines - Free2Play Mega-Comeback

High on Life en avant-première à la Gamescom : Knifey a faim

Voilà le genre d’absurdités que High on Life lance à la tête des joueurs tous les cinq mètres. C’est une véritable fête de la déraison et du non-sens – donc une fête sur laquelle nous dansons avec plaisir. Lorsque nous trouvons enfin le Knifey tant recherché, toutes les digues cèdent. Le couteau parlant n’est pas seulement une nouvelle arme dans notre arsenal, mais il est aussi assoiffé de sang. Knifey veut du sang frais et crie sans cesse que nous devons enfin l’utiliser pour le massacrer.

high-on-life-stad-logo-squanch-games

Lorsque nous arrivons à 9-Torg, l’heure de gloire de Knifey est arrivée. Dans une arène entourée d’acide, le chasseur de primes veut que nous le découpions dans les règles de l’art. Ce n’est certes pas très difficile, mais c’est assez difficile et exigeant. Quelques tirs ciblés, des sauts et des manœuvres d’évitement plus tard, Knifey reçoit de la nourriture fraîche et la démo de High on Life à la Gamescom touche à sa fin.

Tout comme Knifey, nous avons faim d’en savoir plus. Ce jeu, qui sortira le 13 décembre, devrait facilement devenir le plus drôle de l’année et même le gameplay n’a pas à rougir. Nous estimons que High on Life ne restera pas longtemps un secret d’initiés – ce jeu est très swifty.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*