Ce jeudi après-midi, les parents d’élèves et les professeurs du collège Jean Macé de Sainte-Geneviève-des-Bois, se rassemblent pour entamer une mobilisation. A l’origine de la grogne, la suppression de 23h hebdomadaire dans la dotation horaire de l’établissement. Une décision de la Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN), qui devrait avoir pour conséquence des classes dont les effectifs seraient augmentés. « Nous aurions ainsi, dans un collège ZEP des classes de 3ème avec des effectifs compris entre 29 et 31 élèves », estime Michel Galin, représentant des personnels du collège. A noter qu’un poste de surveillant est également supprimé.