C’est le retour du festival Au Sud du Nord ! Tous le mois de septembre, les Essonniens ont rendez-vous dans 25 communes du département pour une série de rendez-vous musicaux. 40 concerts sont de nouveau au programme cette année.

01-essonneinfo

Au Sud du Nord est un événement central de la rentrée dans l’Essonne. Outre la fréquentation du festival, sans cesse en hausse, c’est la diversité des lieux et surtout la qualité de sa programmation qui fait sa renommée. De grands noms de la musique jazz actuelle, mais aussi de jeunes talents qui méritent d’être découverts, vont parcourir les routes du département pour suivre la caravane du festival.

La volonté d’Au Sud du Nord est de diffuser de l’art vivant et, surtout, que les artistes puissent se produire au plus près du public, directement où celui-ci vit. Il faut croire ce pari réussi. Pas besoin de monter dans les grandes et petites salles spécialisées de la capitale pour vivre durant trois semaines un condensé de musique jazz, sous toutes ses formes. Et sous la houlette de Philippe Laccarrière. Le célèbre bassiste/contre bassiste et enseignant, distillant un peu partout sa musique, est le directeur artistique du festival.

La grande majorité des spectacles se déroulent comme à l’accoutumée dans les petites communes du sud-Essonne, mais pour la première fois en 2013, « on met un pied dans l’agglomération d’Evry » sourit Philippe Laccarrière, « on se balade de villages en plus grandes villes » . En ouverture cette année, deux journées de masterclass avec Henri Texier et Emmanuel Dex, au sein du conservatoire d’Evry (jeudi 5 et vendredi 6), avant une grande soirée samedi soir (7 septembre) au centre Desnos de Ris-Orangis.

La moitié des rencontres étant gratuites, d’autres à prix libres et certaines payantes, le festival prend selon les jours différentes tonalités. « Nous programmons du jazz pointu, comme des choses plus ouvertes » promet le musicien. A Boissy-sous-Saint-Yon le 11 chantera par exemple un ensemble de coeur classique. Le week-end du 14 et 15 marque en quelques sortes le point central du festival à Bouray-sur-Juine, puisque le week-end est organisé autour de multiples rencontres musicales, spectacles et des randonnées, avec la participation de Jean-Paul Bourelly, guitariste de Chicago qui a notamment enregistré avec le célèbre Miles Davis.

Quasiment tous les soirs, des concerts sont organisés, faisant d’Au Sud du Nord un festival complet qui intègre d’autres horizons que le jazz, sa spécialité, en ajoutant des temps de rencontre différents, comme la réalisation d’une peinture en direct par l’artiste Franck Senaud, pendant le concert de Jean-Marie Ecay le 21 à Vert-le-Petit. Philippe Laccarrière incite ainsi à s’intéresser à ces nouvelles tendances qui font la richesse de cette musique, citant les groupes Short Songs et Looking for Parker, « du jazz innovant » selon ses mots, sur scène à la Ferté-Alais le 22.

  • Festival itinérant Au Sud du Nord, 17ème édition du 5 au 29 septembre 2013, aux quatre coins de l’Essonne
  • A télécharger sur le site du festival, le programme complet ou express des rencontres. 

A voir notre reportage vidéo lors de l’édition 2012 :