Le Parti Radical de Gauche (PRG) et Génération Écologie (GE) entendent peser sur les prochaines élections municipales pour « promouvoir des politiques ambitieuses, réalistes et pragmatiques. » C’est dans un communiqué commun que les deux formations dévoilent la liste des communes où ils s’investiront pour « impulser une dynamique de rassemblement à gauche », autour des questions du logement, de l’urbanisme, des transports, de l’écologie et du développement durable.

À Draveil, Longjumeau, Massy et Vigneux-sur-Seine, quatre villes gérées par la droite, le PRG et GE souhaitent « proposer une alternative et une dynamique de changement avec d’autres composantes de Gauche ». Dans six communes administrées par le Parti Socialiste (Chilly-Mazarin, Morangis, Orsay, Palaiseau, Ris-Orangis et Saint-Pierre-du-Perray), ils veulent agir en faveur d’une union « la plus large possible afin de poursuivre et d’amplifier le changement ».

Un soutien en concordance avec la stratégie de rassemblement avancée par nombre de représentants socialistes locaux.